Statistiques des mariages en Israël : entre mythe et réalité

Le Rabbinat israélien a raison de déclarer que 96% des israéliens choisissent de se marier chez lui.

mariages_2012_israel_analyse

Il est, par excellence, tenu par la halakha, la loi juive, et ne peut donc marier qu’un homme juif avec une femme juive. Comme le montre mon analyse, seuls 4% des couples dont les deux membres sont juifs se marient à l’étranger. Et encore, il reste à prouver combien le font par dédain du rabbinat et non pour des raisons familiales ou pratiques (oleh ‘hadash (nouvel immigrant), voyage de noces, mutation professionelle, etc.).

On peut tout de même voir un double challenge pour la rabbanouth :

  1. Convertir plus et plus rapidement les immigrants d’ex-union soviétique qui se cachent derrière l’appellation "unregistered israeli". Il s’agit souvent de descendant de juif russophone et de mère russe non-juive qui ont fait leur ‘alyah grâce aux règles souples de la Loi du Retour.
  2. Limiter le nombre d’israéliens qui choisissent de marier des goyim/goyot (non-juifs/juives). Même si c’est largement moins que les taux de 50% de mariage mixte en galouth (diaspora), 1 israélien(ne) sur 20 est dans ce cas !

Pour temperer ses chiffres, remarquez qu’ils ne tiennent pas compte des divorces qui vont inévitablement suivre. Quel est le pourcentage de mariages mixtes qui tiennent par rapport aux mariages juifs ? De même, la natalité des couples juifs étant statistiquement plus forte en Israël, on peut espérer que le nombre de couple mixte diminue avec le temps…

Catégories:Israel, Judaisme

96% des couples mariées en Israel le sont halakhiquement

20 août 2014 1 commentaire

According to the Chief Rabbinate of Israel, while many believe a significant number of Israeli couples opt to get married abroad, that number only represents 4% of couples marrying. The Rabbanut states 96% of the couples marrying in Israel go through the official system.

The report is based on numbers released earlier this week by the Central Bureau of Statistics, which reports in 2012, 39,334 Jewish couples got married in Israel. Of that number, 37,751 Jewish couples married in Israel, and 1,583 Jewish couples married abroad. The CBS reports 96% of Jewish Israeli couples marry in Israel while 4% opt to travel abroad.

Source

 

Catégories:Israel, Judaisme

"Nous aimons la mort plus qu’ils aiment la vie"

C’est la célèbre phrase prononcée par le Hamas et le Hezbollah à propos des israéliens et plus généralement des occidentaux.

 

Voici quelques exemples (voir ce lien pour une liste complète, attention c’est gargantuesque) prouvant cette affirmation :

Our fighters are eager for death, Hamas military chief says (July 29, 2014, 11:52 pm) du Times of Israel

Hamas killed 9 Arab children yesterday. No one seems upset at them (Tuesday, July 29, 2014) chez Elder Of Zyion

Italian journalist confirms Hamas killed kids at Shati and sanitized the area (Tuesday, July 29, 2014) chez Elder Of Zyion

Caught In The Act! Gaza Health Ministry Inflating Number of Gazans Killed (July 24, 2014) par Aussie Dave chez Israeliccol

HAMAS MURDERS 25 PALESTINIANS, BLAMES ISRAEL (07/24/2014 at 1:24 PM) Used cease-fire to execute suspected collaborators during ‘humanitarian’ truce sur wnd.com

Finnish TV: Rockets from Gaza hospital (August 2, 2014, 6:24 pm) Reporter for Helsingin Sanomat confirms longstanding Israeli claims that Hamas missiles launched from the Shifa compound du Time of Israel

Hamas continues to kill their own people as their rockets fall within Gaza and beat them when they try to escape (July 28, 2014) par Pamela Geller chez Atlas Shrugged

Journalist Backs IDF on Hamas Rocket Misfire (July 30, 2014) sur HonestReporting.com

One of those dead "civilians" (Sunday, July 27, 2014) chez Elder Of Zyion

Report: Hamas executes alleged spies, shoots protesters in Gaza (07/29/2014 22:06) du Jerusalem Post

Third Set of Rockets Found in UNRWA School (July 29th, 2014) du Jewish Press

Those TV cameras responsible for civilian deaths in Gaza (JULY 23, 2014, 11:56 PM) par Simcha Jacobovici sur le Times Of Israel’s blog

 

Et ci-après quelques belles ou honorables histoires du côté israélien :

The Israeli Soldiers Who Died Protecting Palestinians (JULY 25, 2014, 3:31 AM) du Times of Israel

Grenade Saves Israeli Soldier’s Life (JULY 24, 2014 10:12 PM) sur Algemeiner.com

IDF LEAVES NO MAN–AND NO DOG–BEHIND (24 Jul 2014) sur breitbart.com

Exclusive Interview With IAF Pilots: How They Limit Casualties (July 20, 2014) sur le Blog de Tsahal

Op-Ed: Miracles in the Midst of Grief (July 04, 2014 1:41 PM) chez Arutz Sheva

 

Gaza 2014 : ma première analyse de la guerre

J’ai pour habitude de ne pas commenter les évènements à chaud, laissant cette tâche difficile aux nombreux live blogs et journaux en lignes qui le proposent.

Bibi a annoncé il y a quelques heures que Tshal allait se rédéployer aujourd’hui dimanche 3 août. C’est à dire que de nombreux soldats vont pouvoir rentrer chez eux et que l’armée va se concentrer sur les points chauds restants et sur le long de la frontière avec Israël.

Bilan militaire

Le Jerusalem Post a parfaitement résumé la situation à l’aube de la fin de cette guerre :

The IDF has destroyed Hamas’s flagship terrorism project; its network of cross-border tunnels that snuck under the border into Israel. The military also began to pull its forces out of the Gaza Strip on Saturday evening.

Hamas has spent five years preparing this strategic threat; the IDF wrecked 31 tunnels in two weeks. By Sunday, all of the tunnels the IDF knew about, or discovered during the offensive, will be destroyed. A few tunnels that Israel doesn’t know about may remain intact.

Many of the underground passages were designed to send heavily armed murder squads into Israeli villages for killing sprees, and attack army positions from behind. They were filled with weapons, explosives, and equipment, enabling terrorists dressed in civilian clothing to disappear into a shaft in Gaza, and emerge in Israel, disguised as IDF soldiers and fully equipped to carry out a mass casualty attack. The IDF has discovered motorcycles in some of the tunnels, which were earmarked by Hamas for rapid raids into Israel and subsequent retreats back into Gaza.

Objectifs atteints ?

A l’origine, Tshal a déclenché des attaques sur Gaza pour "restorer le calme dans le sud du pays" car les groupes terroristes avaient repris les lancements de roquettes, mortiers et missiles. Puis avec la découverte des tunnels qui arrivaient en territoire israélien, l’objectif est devenu la "déstruction des tunnels terroristes". Entre temps, l’armée parlait aussi de "reduire les capacités de l’ennemi" notamment en détruisant ses stocks de missiles et ses lieux de productions d’armes.

Au final :

The IDF has so far killed some 800 terrorists in its offensive in Gaza, the source said. Late Friday night and early Saturday morning, the IDF attacked 200 Hamas targets, most of them command and control centers. Some 4,500 Hamas and Islamic Jihad targets have been destroyed in Gaza since the start of the Gaza war.

4500 bâtiments, 31 tunnels et 800 terroristes morts est un bilan impressionnant. Mais est-ce suffisant ? Si l’objectif était effectivement de réduire l’arsenal du Hamas et de détruire ses tunnels (donc de les empêcher de nuire), oui il est atteint. D’autant que Tshal est toujours sur place pour s’occuper des poches de résistance restantes.

Cour terme

Tactiquement, c’est une leçon que les israéliens ont infligé aux arabes palestiniens. Le Hamas comptait depuis le début sur un "coup d’éclat". Une grande attaque terroriste pour crier victoire et accepter un cessez-le-feu egyptien. Mais grâce au Ciel :

  • son attaque massive par tunnels a échoué,
  • la très grande majorité de ses attaques suicides ont échoué,
  • ses attaques cross-borders ont toutes été arrêtées par Tsahal,
  • les tentatives de kidnapping de soldats ont toutes été empêchées (y compris Hadar Goldin z"l qui vient d’être annoncé mort au combat malheureusement) par l’entrainement de soldats et l’attention particulière que toute l’armée porte à ce risque,
  • aucun de ses missiles n’a tué de juif ! Les seuls morts le furent par des obus de mortier à la frontière (à ma connaissance 1 civil venu distribuer des colis et 3 soldats postés à la frontière).

Et depuis le 8 juillet, tout le peuple juif est en admiration devant Kipat Barzel, le "dôme de fer" anti-missile, qui a intercepté 90% des projectiles en zone urbaine. Sans cette aide de Hashem, les civils auraient payé un lourd tribut, sans parler de l’impact psychologique de vulnérabilité. Le Sénat américian vient même d’octroyer un nouveal investissement de 225M$ pour poursuivre son amélioration et Israël a annoncé développer un système anti-obus de mortier portable.

Moyen et long terme

Mais stratégiquement c’est mitigé.

C’est un demi-échec parce que le Hamas va se gausser d’avoir tuer 65 israéliens et d’être toujours au pouvoir.

C’est un demi-succès car le Hamas est totalement isolé : l’Egypte et l’Arabie Saoudite sont dans la position inédite de soutenir les attaques israéliennes sur Gaza, Abbas n’a même plus à faire semblant de vouloir se réconcilier avec Haniyeh, l’Europe et les Nations Unis ont ouvertement accusé le Hamas de faire des attaques terroristes et d’utiliser les civils comme boucliers humains et l’Iran et le Hezbollah n’ont sountenu que par de maigres déclarations leurs frères gazaouis.

Demi-succès aussi car le Hamas est très affaibli, il aurait perdu les trois-quart de son arsenal et tous ses tunnels, qu’il a mis des années à construire et dans lequel il a engouffré (c’est le cas de le dire) les millions de dollars quataris, ont été détruits par Tsahal. L’heure est maintenant aux explications que les civils gazaouis vont éxiger du Hamas quand ils s’apercevront de l’étendu des dégats.

Demi-succès enfin, car tous les experts militaires reconnaissent qu’aucune armée morale ne pourrait faire mieux.

 

Qu’Hashem détruise nos ennemis, accorde l’intelligence à nos dirigeants et protège Son peuple afin de ne plus risquer la vie des nos jeunes !

Regardez "חיילי צה"ל ברגע של התפרקות: "מי שמאמין לא מפחד!"" sur YouTube

22 juillet 2014 Poster un commentaire

חיילי צה"ל ברגע של התפרקות: "מי שמאמין לא מפחד!" : http://youtu.be/nxaeoGpZhXM

Catégories:Israel

Les manifestations, le niveau zéro du lobbying

20 juillet 2014 Poster un commentaire

La guerre à Gaza continue de faire rage (18 soldats israéliens morts à l’heure où j’écris ces lignes, que H. garde leurs âmes au Gan ‘Eden) mais ce blog n’est pas un "live blog" remplis d’info tweetées. Je m’efforce d’analyser les évènements à postériori.

Pourquoi manifeste-t-on ?

A l’heure où de nombreuses manifestations "pro-palestiniennes" (en réalité anti-juives) se tiennent en France et partout dans le monde, je me questionne sur leur utilité. A quoi sert une "manifestation", une "marche" ou un "rassemblement" ?

Les manifestants manifestent pour être vu. Lorsqu’un rassemblement est privé, l’objectif est alors d’échanger des informations ou de prendre des décisions à l’abri de toute pression et oreille extérieures. Lorsque les médias modernes parlent de "manifestations", nous parlons bien d’un évenement public se tenant souvent dans la rue. L’objectif est qu’un maximum de personnes voient la manifestation afin d’être touché par son message voir même convaincu. Autre effet recherché : montrer aux gouvernants que tel ou tel sujet touche ses citoyens.

Avant la télévision

Avant les médias de masse, une manifestation n’avait d’intérêt que si la mobilisation était importante. Il fallait qu’un maximum de non-manifestants voient un maximum de manifestants. On comprend alors qu’en dehors de crise majeure, les manifestations étaient rares et de mauvaises augures pour les dirigeants en place.

Après la télévision et internet

Avec la généralisation de la presse écrite puis de la télévision et d’internet, même une manifestation de petite ampleur peut être vu par tout un pays. L’objectif n’est plus d’être vu dans la rue mais d’être vu par les médias. Pourtant toutes les manifestations se déroulent toujours dans la rue et souvent sur des places historiques ! C’est un paradoxe facilement expliquable : la "manifestation" est devenue une "démonstration". L’objectif est désormais de démontrer aux médias qu’on est capable de mobiliser un grand nombre de personnes. D’où l’importance capitale du dénombrement des manifestants.

Les relations avec la presse et la capacité des organisateurs à relayer leurs messages en ligne sont donc les clés de la réussite. Une petite manifestation très bien couverte par la presse et sur internet est préférable à un mouvement massif absent des journaux télévisés et de twitter. D’un mouvement populaire, la manifestation est devenue une opération commerciale. Les arguments sont des phrases chocs telles des slogans publicitaires, sa préparation une promotion telle celle d’un blockbuster d’Hollywood, et sa couverture est une campagne médiatique telle celle d’un candidat politique.

La Manif pour Rien

Au final, les manifestations sont aujourd’hui d’une utilité négative : elles ne permettent pas le débat, ne mesurent pas l’opinion publique et ne permettent pas aux manifestants de se faire une opinion fiable sur le sujet. J’estime que leur impact sera de plus en plus limité et ne tient plus qu’à la fainéantise de nos journalistes et de bon nombre de nos concitoyens occidentaux abreuvés d’actualités futiles.

Pirké Avot ("Maximes de nos Pères") recommande de s’éloigner des politiques. Je vous recommande de fuir également les manifestations.

Quand la réalité est trop complexe, faites appel à un journaliste occidental

20 juillet 2014 Poster un commentaire

It’s Another “Death to the Jews” Weekend http://www.israpundit.com/archives/63598311

Je viens de découvrir probablement le meilleur compte-rendu des magnifestations "pro-palestiniennes" écrit à ce jour. Un humour acerbe pour une vérité crue et désespérante.

Catégories:Israel
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 99 autres abonnés