Accueil > Anciens posts > Les femmes en Iran sont encore comdamnées à mort par lapidation

Les femmes en Iran sont encore comdamnées à mort par lapidation

 

La "religion de la paix" (comprendre l’islam) autorise légalement la mort par lapidation (jet de pierre) qui est toujours en vigueur dans certains pays musulmans comme l’Iran.

Le président perse, qui croit bon de faire la morale aux américains et aux occidentaux pendant sa récente conférence à Columbia University, n’a apparemment pas de problème avec cette pratique barbare. Le plus ignoble est que ces femmes condamnées le sont souvent sur simple dénonciation d’un homme qui les accuse généralement d’adultère. C’est tout ce que la loi islamique demande : une simple accusation masculine pour que la femelle se retrouve enterrée dans le sol jusqu’aux hanches dans un sac blanc. La suite est digne d’un film d’horreur : les hommes du village se mettent en cercle et caillasse la pécheresse jusqu’à la mort.

 

Remarquez que pour les homosexuels, des classiques coups de fouet sont suivis d’une pendaison du couple impi. Vivement que la Shari’a s’applique sur toute la planète !

Quelques articles et vidéos (images déconseillées aux mineurs) :

Iran: Mother sentenced to death by stoning @adnkronos.com
Islamic stoning to death in Iran @YouTube
Islamic Stoning @YouTube
Les deux adolescents iraniens pendus en juillet 2005 @Wikipedia.org
Child sacrifice in Iran @LittleGreenFootballs.com

Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :