Accueil > Anciens posts > Annapolis, ce pétard mouillé téléphoné

Annapolis, ce pétard mouillé téléphoné

 

Comme prévu, la conférence de paix internationale du Moyen-Orient tenue aux Etats-Unis n’a donné aucun résultat concret.

Une simple déclaration commune affirme que les deux parties doivent conduire des négociations dans le cadre de la feuille de route. Relisez bien cette phrase elle est hallucinante. On s’est réunit à 40 pays, on a dépensé des millions de dollars pour l’organisation et le transport, on a écrit des centaines d’articles et fait des dizaines de conférences de presse pour finir avec un : "on vous promet de poursuivre les négociations comme c’était prévu".

Les palestiniens voulaient un accord concret tout de suite (traduire : donnez-nous Jérusalem maintenant) mais une loi votée à la majorité absolue à la Knesset pendant que Olmet et Livni était dans le Maryland interdit désormais tout rétrocession de Jérusalem et de sa banlieue sans l’accord des 2/3 du parlement israélien.

Même sur le calendrier aucun accord n’a été trouvé. Le gouvernement Olmert prétend pouvoir trouver un accord sur tous les sujets sensibles (frontières, sécurité, Jérusalem, réfugiés, etc.) avant fin 2008. Mais même là, Livni tempère : "Israël ne doit pas avoir les mains attachés", la seule obligation est donc de négocier.

Ridicule.

Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :