Accueil > Anciens posts > Les arabes palestiniens ne reconnaissent toujours pas le caractère juif d’Israël

Les arabes palestiniens ne reconnaissent toujours pas le caractère juif d’Israël

 

Et ils ne le feront jamais. Voici la dernière déclaration du président "palestinien" Mahmoud Abbas aka Abu Mazen :

"From a historical perspective, there are two states: Israel and Palestine. In Israel, there are Jews and others living there. This we are willing to recognize, nothing else," Source : Jpost du 01.12.07

Les arabes palestiniens n’acceptent pas la création d’Israël, ils ne font que supporter son existence en attendant de la renverser. Les guerres conventionnelles ont échoué (1947, 1967 et 1973), le terrorisme est en train d’échouer (Intifada de 1993 et 2001), ne reste plus que la démographie accompagnée des pressions anti-sionistes onusiennes.

Et d’un "point de vue historique", les deux états à l’ouest du Jourdain sont Israël et la Judée. Il n’y a jamais eu d’état palestinien arabe. Le peuple palestinien n’existe pas, tout comme il n’existe pas de langue, de culture, d’ethnie, de cuisine ou d’histoire palestinienne. Le terme palestinien désignait encore les juifs de Palestine dans les années 40 et 50. Le Jerusalem Post (quotidien juif en langue anglaise basé à Jérusalem) s’appelait Palestine Post jusque dans les années 60.

Il n’y a pas de solution diplomatique mais qu’une solution militaire. Coupez tout lien avec la bande de Gaza. Encerclez les zones de populations arabes de Judée, Samarie et Galilée, et faîtes leur vivre l’enfer dont la seule issue est l’émigration vers la Jordanie, la Palestine de facto.

C’est ce que propose en substance le Elon Plan. Plus diplomate, ce député du Parti National Religieux dont la proposition est de plus en plus supportée par la droite israélienne, ne parle que de donner la citoyenneté jordanienne aux habitants des camps de réfugiés de Cisjordanie et aux arabes de Jérusalem-Est. Mais le but in fine est bien de constituer un état juif et un état arabe respectivement à l’ouest et à l’est du Jourdain, et donc de transférer des arabes palestiniens vers la Jordanie actuelle. Comment importe peu, du moment que cela soit fait rapidement pour ménager les Etats Unis et l’Union Européenne.

Et si vous doutiez du refus de la Jordanie d’un tel programme, soyez rassurer, le roi Abdullah II a déclaré aujourd’hui qu’Israël devait "rendre les territoires conquis aux arabes". Sa majesté a la mémoire courte et ne doit pas se rappeler des 20 ans de dictature (1947-67) lorsqu’il occupait illégalement la Cisjordanie. Ni de la résolution onusienne de 1947 qui ne demande pas à Israël de se retirer de tous les territoires mais seulement de territoires afin d’obtenir des frontières défendables (ce que la ligne verte de 1967 n’est pas !). Ni du simple fait que la Judée-Samarie n’est pas un territoire arabe. A moins qu’il prenne la définition islamique de "territoire arabe" : toute région ayant été islamisé ou gouverné par un arabe ne fût-ce qu’un seul jour.

Elon Peace Plan ressources : official website, article français de wikipedia, article de Israel National News

Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :