Accueil > Anciens posts > Le 31 décembre est une revanche pour le juif moderne

Le 31 décembre est une revanche pour le juif moderne

 

Pendant plusieurs siècles, l’empire Romain célébra la semaine du 25 au 31 décembre comme des festivités païennes populaires.

Les juifs y étaient exclus et explicitement désignés comme représentant le "Seigneur du Mal". Ils furent persécutés, volés, battus et exécutés par milliers chaque année. Lors de cette semaine, les tribunaux étaient fermés et tous les délinquants n’étaient donc pas jugés. Ceci explique l’orgine de la débaucherie culminant lors de la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

L’intégralité des traditions de cette semaine est purement païenne et greco-romaine. Du culte de l’arbre (la déesse du levant Asherah) qui donnera la tradition du sapin de noël, au baiser sous le houx (le sacrifice pour la divinité nordique Balder), en passant par les chaussettes remplis de cadeaux (la déesse Pasqua Epiphania qui donnait des cadeaux) ou le personnage du père noël (la divinité nordique Woden, le père de Balder), aucune tradition n’est chrétienne. La célébration de la naissance de Jésus fût inventée et décrétée le 25 décembre par les père fondateurs de l’Eglise catholique au 4ème siècle dans l’unique but de convertir les païens à la religion chrétienne.

Une petite pensée à tous ces juifs qui ont souffert de l’imbécilité et du racisme des européens pendant 1600 ans. Une petite pensée pour ceux qui ont refusé l’assimilation et l’adoration d’idoles ridicules aux moeurs grotesques. Ce soir j’ai levé mon verre de mousseux et murmura :

Ceux qui ignorent le passé sont condamnées à ne pas comprendre le présent.

Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. faethor
    1 janvier 2008 à 11 h 03 min

    Tout d\’abord je tiens à vous dire que je lis votre blog depuis quelques temps et je le trouve en général assez intéressant ! ( même si je ne suis pas de confession juive )
     
    "L\’intégralité des traditions de cette semaine est purement païenne et greco-romaine. Du culte de l\’arbre (la déesse du levant Asherah) qui donnera la tradition du sapin de noël, au baiser sous le houx (le sacrifice pour la divinité nordique Balder), en passant par les chaussettes remplis de cadeaux (la déesse Pasqua Epiphania qui donnait des cadeaux) ou le personnage du père noël (la divinité nordique Woden, le père de Balder), aucune tradition n\’est chrétienne. La célébration de la naissance de Jésus fût inventée et décrétée le 25 décembre par les père fondateurs de l\’Eglise catholique au 4ème siècle dans l\’unique but de convertir les païens à la religion chrétienne. "
     
    Loin de moi de remettre en cause ce que vous dites mais quelles sont vos sources pour cela ?
     
    "Une petite pensée pour ceux qui ont refusé l\’assimilation et l\’adoration d\’idoles ridicules aux moeurs grotesques. Ce soir j\’ai levé mon verre de mousseux et murmura : "
     
    Il y a quand même une petite contradiction là non ?
    D\’un côté vous rendez "hommage" à ceux qui ont résisté et d\’un autre côté vous fêtez le réveillon du nouvel an chrétien ?!

  2. Gregory
    3 janvier 2008 à 1 h 30 min

    Bonjour Albert et merci pour votre message. Effectivement, il y a une petite contradiction à feter le "nouvel an" sachant quelle est son origine… Pas facile d\’avoir des amis et collègues compréhensifs.
     
    Il y a deux raisons : d\’abord, la pression sociale est très forte et ne rien faire = s\’exclure. Ensuite, la célébration des fetes de fin d\’année n\’est pas si problématique pour un juif à condition qu\’il ne pratique pas les rituels païens : sapin, houx, débaucherie, etc. D\’après moi, un diner entre amis pour s\’intégrer dans la société française est acceptable à condition que les juifs prennent connaissance de l\’origine de la fete. Les gens à qui j\’en parle sont tous surpris et se mettent à réfléchir, c\’est un début !
     
    Mes sources sont ce site juif et wikipedia anglophone pour vérification.

  3. faethor
    3 janvier 2008 à 11 h 08 min

    Merci pour votre réponse.
    Au sujet de la "tradition" du sapin j\’avais lu ça :
     
    "Pourquoi installe-t-on des sapins chez soi à Noel ?
    Surprise, la tradition du sapin est d\’origine barbare ! Symbole de la résistance de la vie aux frimas, le sapin était "décoré" par les tribus nordiques avec…des animaux et des exclaves sacrifiés, reprenant un rite moyen-oriental.
    Au XVII e siècle, la tradition – adoucie – se répand dans les zones germanophones et protestantes. En 1738, sous Louis XV, un sapin décoré à Versailles et, un siècle plus tard, en Angleterre, à Windsor. C\’est l\’exode des Alsaciens en 1870 qui lance la mode, sous l\’oeil sourcilleux de l\’Eglise qui n\’avalise le conifère festif que vers 1945."
     
     
     
     

  4. Gregory
    3 janvier 2008 à 14 h 35 min

    Symbole de la résistance de la vie aux frimas, le sapin était "décoré" par les tribus nordiques avec…des animaux et des exclaves sacrifiés, reprenant un rite moyen-oriental
     
    Oui c\’est exact et ce rite moyen-oriental est le culte de Asherah. Lorsqu\’il arriva en Europe du Nord il se transforma en décoration de sapin. Décoration reprise par les chrétiens pour convertir les païens germains et scandinaves.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :