Accueil > Anciens posts > Un (presque) génocide a lieu chaque année dans chaque pays occidental

Un (presque) génocide a lieu chaque année dans chaque pays occidental

 

L’année dernière on a tué 220,000 foetus en France. Pour comparaison, 816 000 naissances ont été enregistrées en en 2007. Cinq grossesses donneront donc 4 bébés et 1 foetus dans la poubelle d’un hôpital (je préfère parler crûment que montrer des photos ridicules dignes d’une agence de voyages comme le fait la dernière campagne parisienne pour l’avortement et la contraception).

L’avortement n’est pas strictement interdit par le judaïsme. Aucune autorité rabbinique ne le condamne comme le condamnent les églises chrétiennes. Tuer un foetus revient à causer un dommage aux deux parents, mais n’est pas considérer comme un meurtre. Si je renverse une femme enceinte et entraine la mort de la mère et du foetus, je suis condamnable de meurtre (vis-à-vis de la mère) mais pas d’un double meurtre.

Les positions de la Mishnah, du Talmud et du Shoulkhan Aroukh peuvent se résumer ainsi :

  • Le foetus n’est pas une personne ;
  • La vie de la mère passe avant la survie du foetus ;
  • Le statut d’être humain s’acquiert à la naissance lorsque "la partie la plus grande a emergé" ;
  • Avant 40 jours, le foetus "n’est que de l’eau" (Talmud, Yevamot 69b) ;
  • Procréer est une mitzvah et un commandement biblique.

Par conséquent, les avortements thérapeutiques sont autorisés si la poursuite de la grossesse met en danger la vie de la mère ou provoquerait de graves troubles mentaux (par exemple dans le cas d’un viol). Ceux-ci sont permissibles de préférence avant 40 jours mais la durée peut s’étendre bien au delà dans les cas extrêmes. Les avortements de confort restent clairement interdits, d’autant plus que la pilule contraceptive est totalement autorisée et donne donc peu d’excuses à une grossesse "surprise" !

De nos jours, les milieux orthodoxes font tout pour prévenir les avortements qui représentent un affront à Dieu. Les milieux libéraux se retranchent derrière leur motto de "principes moraux à la carte". Derrière les paroles mielleuses de bienveillance, la femme est ultimement libre de faire ce que bon lui semble. Leur position sur l’avortement est un cas d’école : les libéraux courent après une société qui change, alors que les traditionnalistes et religieux ont depuis longtemps édicté les lois dans lesquelles la société peut évoluer.

220,000 avortements par an ça veut dire qu’environ une femme sur quatre aura recourt à l’IVG au cours sa vie. Des traces indélébiles dans une société.

Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :