Accueil > Anciens posts > Quelles furent les premières réactions face au sionisme dans le monde juif ?

Quelles furent les premières réactions face au sionisme dans le monde juif ?

 
Les premières vagues d’immigration datent de la seconde partie du 19ème sicèle. Voilà presque 150 ans que les premiers juifs russes vicitmes de pogroms émigrèrent vers la Palestine ottomane. Les réactions pré-1947 furent très différentes les unes des autres :
 
L’indifférence tout simplement. Beaucoup de juifs européens et sépharades ont à peine conscience des évènements proche-orientaux (aujourd’hui n’est pas différent d’hier !).
 
L’assimilationisme : les juifs français puis anglais et allemands vont tous s’émanciper au 19ème siècle, c’est-à-dire qu’ils vont jouïr des mêmes droits que les "nationaux". La majorité des juifs en sera très fière et sera prête à abandonner des pans entiers de la religion et de la culture juive afin de s’assimiler dans le pays. La Prusse est notre terre promise et Berlin notre Jérusalem, se ventera, en Allemagne, le Judaïsme Libéral naissant.
 
Le colonial-progressiste : ceux qui font le choix de partir sont très minotaires et presque tous socialistes. Ils sont pacifiques et voient la création d’une zone autonome (pas forcément un état-nation) juive en Palestine comme un rêve progressiste où les juifs aideraient les arabes locaux à s’émanciper avec eux… Shimon Peres est le desendant direct de cette utopie aujourd’hui vouée à disparaître. Bien qu’agnostiques, ils reconnaissent le message universel de la Torah et la nécessité de transmettre l’histoire et la culture juive aux générations futures.
 
Les nationalistes : ils sont les ancêtres directs des partis comme le Likud ou Yisrael Beitenu. Décomplexés face l’usage de la violence, ils sont aussi attachés aux valeurs juives que les colonialaux-progressistes mais restent minoritaires jusque dans les années 1960-70. Leur "résignation au réalisme" est parfaitement expliquée dans cette tirade de Bernard Lazard (sioniste français) donnée à Paris en 1897 :
L’individu qui renonce à résister et qui ne sait pas se servir des armes qui sont à sa disposition abdique sa personnalité, consent à l’esclavage et par conséquent mérite de disparaitre… Le juif qui se ne lève pas devant l’antisémitisme s’enfonce d’un degré dans l’abjection morale.
 
Les anarcho-communistes : mouvement très populaire au début du 20ème siècle, il va permettre à l’Etat Hébreu de se faire livrer de précieuses armes dans les années 1940 par les pays soviétiques. Les juifs optèrent souvent pour le communisme grâce à sa promesse d’égalité parfaite entre les hommes, égalité refusée depuis la chute du royaume de Judée 1900 ans plus tôt. Athé voire ouvertement anti-religieux, ce groupe militera pour une zone de peuplement juif (pas forcément un état-nation) composée de Kibbutzim, au fonctionnement proche des Kolkozes soviétiques.
 
Les Haredim anti-sionistes : le meilleur pour la fin ! La position (ultra-)orthodoxe évolura au fil des victoires militaires de Tsahal et de la prise de Jérusalem Ouest puis Est. Mais les Haredim furent farouchement contre un retour à Tzion avant l’arrivée du Mashiah (messie). Seul ce dernier pourra inaugurer le retour des exilés et la reconstruction du Beit-Hamikdash (Le Troisième Temple). Aujourd’hui, de plus en plus de Haredim accèptent l’existence de l’Etat d’Israël et effectuent même leur service militaire. Leur théologie a été revue car, après tout, la renaissance d’Israël fut un miracle auquel plus personne n’osait croire.
 
Source : Géoplitique du sionisme, Stratégies d’Israël, par Frédéric Encel, 2007
Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :