Accueil > Anciens posts > Elections ici, élections là-bas

Elections ici, élections là-bas

 

Le mois de novembre 2008 verra peut-être des élections à la fois en Israël et aux Etats-Unis. Un grand changement de politique en 2009 pourrait alors s’en suivre.

Grâce aux départs du parti Yisrael Beitenu (11 élus) et à 3 parlementaires du Parti des Retraités, la coalition nauséabonde menée par Kadima n’a plus que 64 députés sur 120. Une majorité trop fragile pour diriger en pays un état de guerre permanent. La récente affaire de pots de vin d’un juif-américain vers Ehud Olmert, dont les éléments sont dévoilés peu à peu à la presse depuis 2 semaines, amène certains des 64 députés restant à demander la tenue de nouvelles élections.

Une proposition de dissolution de la Knesset va être proposée dans quelques jours par un élu du Likud et sera soutenue par la quasi totalité de l’opposition ainsi que certains membres du Parti Travailliste et même de Kadima. Ce qui obligerait des élections anticipées en novembre (un délai minimum doit être accordé pour laisser place à une campagne électorale).

Pendant ce temps, Obama va gagner l’investiture démocrate et se retrouvera en face de John MacCain ("Mangez des frites" ?) le républicain. La divergence de point de vue entre les deux est énorme et présente à tous les niveaux de comparaison : âge, couleur de peau, économie, politique étrangère, valeurs morales, etc.

John MacCain à la conférence US de l'AIPAC De plus en plus de juifs américains "centristes" vont voter républicains pour la première fois. Grâce à au philo-sémitisme de Bush et à l’anti-sémitisme de l’Eglise qu’a fréquentée Obama pendant 20 ans, 1/3 des juifs iront voter pour MacCain contre 15% à peine du temps de Bill Clinton. Cependant, c’est surtout les juifs orthodoxes qui votent traditionnellement à droite et leurs démographies explosent remplaçant peu à peu les juifs assimilés du Nord-est. Récemment, MacCain s’est déclaré en faveur d’une Jérusalem unie et d’y déplacer l’ambassade américaine, actuellement à Tel Aviv. Ce mouvement pousserait alors de nombreux pays à faire de même, officialisant Jérusalem comme capitale unique d’Israël. Les américains n’ont pas encore franchi ce pas pour ne pas "offenser" le monde arabe…

En Israël, le Likud est le favori pour remporter les prochaines élections nationales et est crédité de 30 à 35 sièges (plus du double de leur taille actuelle) alors que le Parti Travailliste passerait de 19 à 14 et Kadima diminuerait de moitié.

Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :