Accueil > Anciens posts > « Connais ton ennemi »

« Connais ton ennemi »

 

Mur Occidental dit des lamentations à Jérusalem. A titre individuel, les arabes d’Israël, de Judée et de Samarie sont sympathiques. Ils travaillent durs si un job leur sont offerts, ont une langue sémite proche des hébreux d’autrefois et, pour la majorité, ont des relations de bon voisinnage avec les juifs israéliens.

Les médias et les occidentaux s’étonnement que ces masses deviennent radicalisées lors d’évenements ponctuels et relativement brefs. Par exemple, les deux terroristes de Jérusalem-est qui ont utilisé des tracteurs pour tuer étaient considérés comme modérés… l’un d’entre eux a meme eu une concubine juive pendant plusieurs années.

Le nationalisme historique est une cause. Le nationalisme arabe fut exacerbé par les attitudes minables post-colonialistes de la France et de la Grande-Bretagne. Mais la vraie raison est plus profonde : la culture arabe est basée sur la dualité honneur-honte contrairement à la culture greco-latine basée sur le couple bien-mal (lui même issu du couple hébraïque vérité-mensonge). La culture de l’honneur n’accorde aucune importance à la vérité mais uniquement à l’apparence. En d’autres termes, mieux vaut être un menteur respecté qu’un honnête homme méprisé.

La faiblesse de la société israélienne aboutit à l’attitude de défiance des 20% de citoyens arabes. Les israéliens pensent acheter le nationalisme arabe par des concessions, alors que ces derniers ne cherche que l’honneur en humiliant l’Etat Juif :

  • La Haute Cour de Justice israélienne a rejeté la plainte faite le député Danon (leader du World Likud) afin de punir l’ancien leader du parti arabe Balad, Azmi Bishara. Ce dernier avait pourtant transgressé la loi israélienne qui interdit un élu de visiter un pays ennemi en cas de conflit. Bishara avait rencontré des membres du Hezbullah en Syrie lors de la Seconde Guerre du Liban en 2006.
  • Ce lundi, 50 activistes du Balad (encore eux…) ont "magnifesté" lors de la visite d’Olmert de l’école arabe Taufik Ziad School à Nazareth. Ils ont brulé des drapeaux israéliens et ont traité Olmert de "meurtrier". Le maire de la ville arabe israélienne a déclaré, sans gêne, qu’il soutenait "idéologiquement" les magnifestants.
  • L’organisme israélien East Jerusalem Development Company (EJDC) a interdit d’utiliser un shofar et une guitare lors d’une bar-mitzva célébrée par une famille masortie (conservative judaism en anglais) au Mur Occidental. Le père a tout de même sonné le shofar mais s’est abstenu de gratter des cordes. Ces instruments ont été considérés comme "irraisonnables" par le EJDC. Alors que les muezzins de la mosquée d’Al-Aksa, qui hurlent cinq fois par jour sur toute la veille ville de Jérusalem, sont bien sur tout à fait raisonnables…

Avec de tels exemples de dhimmitude, le nationalisme arabe ne peut que se développer. Qui a besoin d’ennemis lorsque les juifs eux-mêmes se rabaissent ainsi ?

Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :