Accueil > Anciens posts > Les horreurs du Hamas et la détermination de Tsahal

Les horreurs du Hamas et la détermination de Tsahal

 

Ce conflit n’est pas une guerre entre deux états, contrairement à ce que disent les médias occidentaux. Les israéliens continuent de laisser passer les convois "humanitaires" dans Gaza, alors que l’Egypte ne le fait pas et ne l’a jamais fait. Il s’agit d’une guerre entre une armée qui défend ses citoyens du sud et une organisation terroriste qui a pris le pouvoir par la force et terrorise ses propres sujets.

Comme le montre les vidéos que Tsahal met en ligne dans son nouvel espace sur Youtube, le Hamas utilise des batiments civils pour effectuer ses opérations militaires. Il utilise des civils comme boucliers humains afin de forcer l’ennemi à tuer ses civils, et ainsi causer condamnation et outrage de la part de la "communauté internationale". L’existence de ce troisième homme, incapable d’intégrer les nouvelles méthodes terroristes dans la loi internationale, est un véritable boulet au pied d’Israël. Si l’ONU existait en 1945, les alliés n’auraient jamais pu gagner la guerre contre les l’Axe faciste (quoi ? bombarder les innocents civils de Dresden et Hiroshima ?…).

Tsahal a récemment trouvé un plan à Gaza, dessiné par un membre du Hamas, décrivant comment se cacher dans un quartier remplis de civils et où placer les explosifs afin de maximiser le nombre de morts en cas d’offensive terrestre israélienne.

Mere Rethoric note également avec brio les différences entre les alertes données par Tsahal aux résidents de Gaza et celles envoyées par le Hamas aux israéliens. Tsahal a développé un système automatisé pour appeler en quelques minutes tous les habitants d’un quartier qui sera bombardé (afin de respecter une règle auto-infligée donnant 10 minutes minimum aux habitants pour quitter les lieux). Hamas, lui, envoie aléatoirement des SMS à des utilisateurs israéliens de téléphone portable ayant comme message : "[…] la résistance palestinienne vous aura quelque soit l’endroit où vous êtes et votre gouvernement ne sera pas capable de vous protéger". Res ipsa loquitur. La chose parle d’elle même.

Pendant ce temps, les médias occidentaux se moquent de l’objectivité journalistique et déversent leur haine des juifs par pays sioniste interposé. Exemple ? La résolution de l’ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat a été refusée par Israël et le Hamas (pour des raisons totalement différentes). Titres des grands journaux et agences de presse :

Reuters : "Israel rebuffs U.N. resolution, pursues Gaza war".
Washington Post : "Israel Rejects U.N. Cease-Fire Resolution"
The Times Online : "War in Gaza: Israel rejects UN ceasefire call"
CSM : "Israel continues bombing Gaza despite UN ceasefire call".

Res ipsa loquitur.

Pour l’instant, le gouvernement d’Olmert et Barak tient bon malgré la pression croissante des américains. Contrairement à leur habitude, ces derniers ne se sont pas opposés à la résolution de l’ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat le 8 janvier. Ils avaient, par contre, poser leur véto à une motion précédente (proposée par la Lybie… on ne rit pas dans le fond s’il vous plait) qui ne mentionnait même pas les tirs de roquettes des arabes de Gaza.

Tsahal affirme avoir tuer plus de 300 hommes armés dont de nombreux haut-dignitaires comme Amir Mansi, le chef de la division "roquettes".

Publicités
Catégories :Anciens posts
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :