Accueil > Anciens posts > Israël résultats finaux : Likud 27, Kadima 28, Beitenu 15

Israël résultats finaux : Likud 27, Kadima 28, Beitenu 15

 

  • Kadima 28
  • Likud 27
  • Yisrael Beiteinu (Israel Our Home) 15
  • Avodah (travaillistes) 13
  • Shas 11
  • Yahadut Hatorah (UTJ) 5
  • Ichud Leumi (National Union) 4
  • Bayit Yehudi (Jewish Home) 3
  • Meretz 3
  • Parties arabes 10

    Quasi aucun changement par rapport aux résultats partiels du lendemain matin des élections. Les trois partis arabes sont passés mais Meretz n’aura pas plus de 3 députés (Baruch Hashem).

    Si Netanyahu sera vraisemblablement le prochain premier ministre de l’Etat Juif, sa coalition gouvernementale fait pour l’instant l’objet d’intenses négociations et spéculations.

    Une coalition de droite de 65 députés pourrait fonctionner : L 27 + YB 15 + Shas 11 + UTJ 5 + IL 4 + BY 3. Dans cette coalition, les petits partis ne peuvent pas faire de chantage (car le départ d’un seul ne ferait mathématiquement pas tomber la coalition). Par contre, Shas et YB pourraient être très exigeants. Lieberman est pour une économie libérale et la séparation de l’Etat et du Rabbinat alors que Shas veut maintenir le statut quo religieux et augmenter les allocations familiales. Ce serait le scénario noir pour Netanyahu qui pourrait revivre la tombée de son gouvernement hétérodoxe de 96-99.

    Une "union nationale" avec ‘Avodah est impossible pour deux raisons : d’abord les travaillistes souhaitent eux-mêmes rester dans l’opposition pour réformer leur parti et surtout parce que les israéliens n’ont pas fuit les partis de gauche pour revoir Barak au gouvernement !

    Une "union nationale" avec Yisrael Beitenu est souvent cité comme le scénario le plus probable. Cependant, les demandes de Lieberman seraient très élevées par sa position centrale dans ce gouvernement sans religieux. L’électorat traditionaliste et orthodoxe du Likud pourrait se sentir trahi en voyant s’approcher le spectre du mariage civil défendu par Lieberman et son électorat russophone de "demi-juifs". Kadima serait gagnant est n’aurait plus qu’à observer le Likud se battre avec YB.

    Une "union nationale" de droite respecterait le choix des électeurs tout ne restant homogène politiquement. L 27 + K 28 + UTJ 5 + IL 4 + BY 3 soit une belle assise de 67 sièges. Tout dépendrait alors du bon vouloir de Kadima et de son membre le plus important après Livni, le Président Shimon Peres. Kadima serait rassurer de ne pas voir Shas qui, par son intransigeance sur les aides aux familles nombreuses, avait finalement poussé le pays à des élections anticipées il y a trois mois. Certains leaders de Kadima apprécieront aussi que les "sionistes-religieux" (7 voix) ne puissent pas faire véto. Le chef de file de BY a même publiquement annoncé son soutien au Likud, quel que soit la coalition qu’il compte former. UTJ et IL ont récemment annoncé le désir de former un bloc uni pour peser plus lourd à la Knesset. Et les liens entre IL et BY sont évidents. Pour toute ses raisons, je parie sur cette coalition qui éviterait YB et Shas, trop imprévisibles pour une coalition qui doit se montrer durable avant tout.

  • Catégories :Anciens posts
    1. Aucun commentaire pour l’instant.
    1. No trackbacks yet.

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :