Archive

Archive for novembre 2009

Who’s a jew, mate ?

22 novembre 2009 Laisser un commentaire

 

Un tribunal britannique a récemment condamné en appel une école juive publique anglaise qui avait refusé l’admission d’un jeune dont le père est juif mais pas la mère.

Selon la loi britannique, il est interdit de discriminer un citoyen sur la base de son appartenance ethnique. Les institutions scolaires peuvent cependant refuser un élève qui ne se déclare pas appartenir à une certaine religion. Par exemple, un directeur d’école juive pourrait refuser un élève juif se déclarant chrétien mais ne pourrait pas refuser un élève indien qui se déclarerait juif (même s’il n’a jamais mis les pieds dans une synagogue ou parlé un mot d’hébreu).

Le coeur du problème réside dans le fait que la judaïsme est à la fois une ethnie (j’ai un parent juif) et une religion (je pratique le judaïsme). La loi biblique et la tradition enseigne clairement qu’une personne est juive si sa mère est juive, quelle que soit son niveau de pratique religieuse. Un juif apostat peut revenir (“T’shuvah”) au judaïsme sans devoir se convertir. Toute personne honnête peut se convertir au judaïsme et devenir membre de l’alliance à part entière.

La cour de justice dit qu’aucun “test d’ethnicité” ne peut servir de base à l’admission d’un enfant dans une école financée par les fonds publics. L’école peut rétorquer que si la mère se convertissait, selon les critères orthodoxes –c’est à dire des critère religieux !- alors elle pourrait inscrire son fils. La cour de justice n’a pas pris en compte cet argument car sa compréhension de la religion est encore plus étroite : est juif celui qui se déclare comme tel. En d’autres termes, il devient impossible pour une école religieuse publique britannique de refuser quiquonque puisqu’un simple “je suis juif” pendant l’entretien se transforme en joker.

La seule solution serait d’avoir des écoles religieuses non financées par l’argent de l’état, comme aux Etats Unis. Difficile en Europe, où les parents paient justement des impôts plus élevés pour financer l’éducation. Ils seraient alors doublement taxés : n’est-ce pas là aussi une discrimination, une restriction des libertés ?

Catégories :Anciens posts

Les arabes palestiniens peu touchés par le retard de croissance

22 novembre 2009 Laisser un commentaire

 

Ces données vont à l’encontre des propagandistes pro-palestiniens qui prétendent qu’Israël créé un “génocide” en faisant “mourir de faim” les enfants “palestiniens”.

Le pourcentage de mineurs atteint de retard de croissance (causé principalement par la malnutrition) est, dans les territoires palestiniens, le deuxième le plus faible des pays arabes. Peut être grâce à l’aide humanitaire monstueuse qu’Israël accorde aux habitants de Gaza ?

Tunisia 6
Ter. Palestiniens 10
Qatar 10
Lebanon 11
Jordan 12
Bahrain 12
Oman 13
Algeria 15
UAE 17
Libya 17
Saudi Arabia 20
Kuwait 24
Iraq 26
Syria 28
Egypt 29
Morocco 36
Yemen 58

Source : http://www.unicef.org/publications/index_51656.html

Catégories :Anciens posts

De plus en plus de militaires israéliens refuseraient d’évacuer

21 novembre 2009 Laisser un commentaire

 

Après que le bataillon “Shimshon” a déployé une banderole déclarant qu’ils n’évacueraient pas la ville juive de Samarie Homesh, une brigade de la base de Nahshon a fait la même chose lundi dernier.

Une troisième banderole a été déployée dans un camp d’entrainement de Tsahal dans la vallée du Jourdain, jeudi.

Les habitants juifs de Homesh ont été expulsés sous le gourvenement de Sharon en même temps que les habitatants du Gush Katif (Gaza). Homesh était un village isolé dans la nord de la Samarie. De courageux groupes de juifs essayent régulièrement (mais illégalement) de le re-créer.

Ces évenements ne sont que la conséquence logique de la hausse du nombre de jeunes religieux parmi les appelés au service militaire.

Catégories :Anciens posts

Mouvements unilatéraux des deux côtés

16 novembre 2009 Laisser un commentaire

 

Les officiels de l’Autorité Palestinienne parlent beaucoup d’une déclaration d’indépendance unilatérale. Outre le fait qu’elle est hautement improbable car les arabes de la région seraient incapables de s’auto-gérer sans l’aide massive d’Israël, le ministre des transports Uzi Landau (Israel Beiteinu) a réagit de façon surprenante mais révélatrice :

“The Palestinians are showing chutzpah with their hostile initiative intended to torpedo chances of peace. If the Palestinians unilaterally declare a state, we should annex Area C in the West Bank”

Cela rejoint la déclaration du Premier Ministre Netanyahu qui affirme qu’Israël prendrait elle aussi des mesures unilatérales si les palestiniens s’aventuraient sur ce chemin là. Cette annexation (elle aussi improbable vu la composition de la Knesset actuelle) tuerait définitivement la “solution à deux états”.

Catégories :Anciens posts

Khoury n’est plus ministre car son nez est plus long que celui de Pinocchio

16 novembre 2009 Laisser un commentaire

 

Bassem Khoury est l’ancien ministre de l’économie de territoires palestiniens. Il a donné une conférence de presse à Jéusalem mercredi dernier qui est… comment dire… un ramassis de mensonges et de propagandes grossiers.

"The Palestinian economy is missing $250 million to complete the year […] The major reason is a 55% drop in the foreign aid as compared to 2008"

Apparemment, il manque de l’argent dans les caisses du l’administration arabo-palestinienne. Rien de nouveau sous le soleil donc. Appeler la veuve Arafat à la rescousse peut etre une solution salvatrice.

Khoury said that Prime Minister Binyamin Netanyahu’s attempts to promote "economic peace" were worthless without a political agreement.

Khoury devrait appeler son ami Abbas car ce dernier a refusé tout dialogue avec Israël et a repoussé à une date indéterminée les élections générales de janvier 2010.

"Palestinians will not accept anything less than 23% of historic Palestine."

Etant donné que la Palestine “historique” est la Palestine mandataire britannique, il faut donc inclure l’actuelle Jordanie. 23% de ce territoire equivaut exactement à la superficie d’Israël en incluant la Judée et la Samarie. Double speak ?

“I have reconciled with the fact that I won’t be able to return to my grandfather’s village in the Galilee, but I believe that the Green Line should be our red line"

Pourquoi faire une différence entre la Galilée et certaines zones de la Judée-Samarie qui n’ont jamais été controlées par un gouvernement palestinien ? Khoury ne le dira pas, mais il se dit certainement qu’il a plus de chance de créer un pays artificiel sur un territoire disputé (terme officiel selon la loi internationale). Plus générallement, la ligne verte ne correspond à rien sinon à une ligne de cessez-le-feu, géographiquement, historiquement et démographiquement inadaptée à servir de frontière.

"Israel has to decide whether to marry us or let us go. The government has to decide if it wants a two-state solution or a one-state solution."

La mariée est bien trop moche pour dire oui !

"Israel always thought they could do whatever they want and they will have impunity… I am sure the next time we have a conflict in the area, Israeli generals will think more than twice before giving orders to commit war crimes"

L’armée israélienne n’a qu’un seul objectif : protéger les citoyens israéliens des terroristes que vous etes incapables de controler Khoury. Tsahal ne commet pas de crimes de guerre mais est l’armée prenant le plus de précautions au monde, comme l’a récemment déclaré un ex-général britannique, pour ne pas tuer d’innocents civils. Répéter la propagande de Goldstone-schmoostone ne prend plus.

Kleiman said that the Palestinians couldn’t hope to return to the levels of labor in Israel that they had before 2000, because "Israelis discovered the advantages of employing foreign workers and would not go back to hiring Palestinians."

Kleiman, un économiste (NB : et non un expert politique) de l’université hébraïque de Jérusalem, omet un détail. C’est l’intifada arabe qui a empeché l’emploi des palestiniens dans les entreprises et les champs israéliens. La rue arabe a creusé toute seule sa tombe économique.

"There are currently about 5 million Palestinians who live abroad, but their cooperation with the Palestinians in the West Bank and Gaza is minimal,"

Ces 5 millions n’en ont plus rien à faire du proche-orient maintenant qu’ils ont gouté à la liberté occidentale. Contrairement à la diaspora juive, patiente pendant deux millénaires, il n’a pas fallut deux générations aux arabes (principalement chrétiens) de Palestine pour oublier leur contrée.

Catégories :Anciens posts