Accueil > Anciens posts, Processus de paix > Shoot or be shot

Shoot or be shot

 

Un israélien de 34 ans est mort des suites des blessures causées par le tir à la jambe d’un soldat israélien. Comment un tel drame a-t-il pu survenir ?

Les ordres des soldats à la frontière avec Gaza sont clairs : si un individu suspect s’approche de la barrière et refuse de s’arrêter malgré des sommations, les garde-frontières doivent le neutraliser en visant les jambes. Puis, ils doivent attendre les secours car l’individu pourrait cacher des explosifs sur lui.

Mais ce lundi matin, il s’agissait d’un malade mental juif israélien qui voulait “libérer Guilad Schalit” après avoir vu un reportage télévisuel quelques jours auparavant. Touché à une artère à la cuisse, il serait mort une fois les secours sur place.

Pourtant l’armée a parfaitement agit et n’aurait pu faire autrement :

  1. les soldats ne pouvait en aucun cas connaitre ses motivations réelles ;
  2. il portait un long manteau qui auraient pu cacher des armes ou une bombe ;
  3. il refusa de s’arrêter malgré les injonctions des soldats (dans sa langue natale) et une douzaine de tirs en l’air ;

Même si les soldats savaient qu’il était juif et non-armé, il pourrait s’agit d’un criminel tentant d’échapper à la justice. Il pourrait s’agir d’un autre Yaakov Treitel, ce terroriste juif arrêté récemment. Qu’aurait dit la presse mondiale si un juif avait réussi à tuer des arabes de Gaza sans que les israéliens ne le stoppe à la frontière ? Qu’aurait dit l’opinion publique s’il se serait fait capturer par des membres du Hamas, une fois à Gaza ? Combien de vies auraient été mis en danger par l’hypothétique millier de prisonniers arabes qu’il aurait fallu donner en échange de sa liberté ?

Lui tirer dans la jambe était donc la meilleure option et c’est pourquoi les directives des garde-frontières resteront inchangées. C’est plutôt la psychose causée par les roquettes du Hamas et son refus de libérer Guilad qui engendre de tels drames.

Une enquête est en cours pour comprendre les motivations exactes de Yakir Ben-Melech.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :