Accueil > Judaisme, Théologie > Sola fide

Sola fide

«Comme le Serviteur de Dieu Jean-Paul II qui, de Compostelle, exhorta le Vieux Continent à redonner vigueur à ses racines chrétiennes, je voudrais moi aussi exhorter l’Espagne et l’Europe à construire leur présent et à projeter leur avenir à partir de la vérité authentique de l’homme.»

Quelqu’un a-t-il compris Benoit XVI lorsqu’il s’adressa à la foule espagnole ? Le journaliste du Figaro pense que le prêtre d’origine allemande parlait de l’athéisme européen et exhortait le retour du religieux (enfin du catholicisme) dans la sphère publique :

«il est nécessaire que Dieu recommence à résonner joyeusement sous le ciel de l’Europe»

Mais la suite nous embrouille à nouveau :

«L’Europe de la science et des technologies, l’Europe de la civilisation et de la culture, doit être en même temps l’Europe ouverte […] au Dieu vivant et vrai à partir de l’homme vivant et vrai».

Dieu vivant et vrai est une expression piquée à l’hébreu biblique : Elohim ‘hai (Dieu vivant) et El emet (Dieu de vérité). En dehors de ça, on a beaucoup de mal à comprendre le message du pontife.

De plus, exiger de « s’ouvrir » à Dieu est ridicule. Les athés et agnostiques européens attendent plutot que le Vatican apporte des réponses à leurs questions existencielles, que la religion leur donne une raison de vivre et une façon de la vivre. Au lieu de cela, Benoit XVI leur demande de simplement « y croire » sans donner de raisons (ni de techniques d’évangélisation d’ailleurs). Le pape persiste dans l’idée que l’intention précède l’acte mais quand on a à faire à des non-croyants, il vaut mieux se concentrer sur l’action. Dans le judaïsme, on dit que si on n’effectue pas un commandement leshem shamayim (au nom du Ciel), c’est tout de meme bon car on le fera plus tard leshem shamayim.

Mais le christianisme s’est construit sur la doctrine déculpabilisante de sola fide, la foi seulement. Le pape ne peut donc pas demander à ses auditeurs d’accomplir certaines choses, car ils seraient toujours condamnés car incroyants, meme si cela les rapprocherait de l’Eglise. Cette dernière est bloquée par son propre principe qui avait attirait tant de personnes au Moyen Age.

Publicités
Catégories :Judaisme, Théologie
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :