Accueil > Israel, Processus de paix, Refugiés > Fuites de documents : au tour du Proche Orient

Fuites de documents : au tour du Proche Orient

Al Jazeera vient de publier plus de 1000 documents diplomatiques qui apportent de nombreux éclairages sur les négociations israélo-arabes de ces dix dernières années, mais d’un point de vue « palestinien ».

Il apparait que l’administration palestinienne aurait été beaucoup plus flexible et moins exigeante dans ses demandes lors des négociations avec Livni et Olmert que les déclarations radicales d’Abbas le laissent penser.

Al Jazeera va jusqu’à publier des cartes de la Judée-Samarie qui seraient basées sur une proposition d’Olmert à Abbas faite l’été 2008. On y voit que si Israël conserverait toutes les villes juives entre la barrière de sécurité et la ligne verte, elle devrait évacuer 56 000 juifs et offrir 5% de sa terre (principalement en Judée et à l’est de Gaza) aux palestiniens en « compensation ». Aucune question de sécurité n’est mentionnée, notamment sur l’occupation de la vallée du Jourdain.

 

Carte Judée Samarie proposition d'Olmert à Abbas en 2008

Carte de Judée Samarie - Proposition d'Olmert à Abbas en 2008

Carte Jérusalem - Proposition d'Olmert à Abbas en 2008

Carte de Jérusalem - Proposition d'Olmert à Abbas en 2008

 

Quelques réflexions supplémentaires :

  • pourquoi la chaine qatarie publie ces documents maintenant ? les a-t-elle édités ? Sachant que le Qatar essaye de se démarquer de l’Arabie Saoudite et de se rapprocher de l’Iran, elle essaye peut etre de montrer Abbas comme un négociateur trop généreux voire incapable ;
  • certaines positions palestiniennes sont effectivement très « cool » : pas d’opposition à ce qu’Israël garde certaines villes de Judée et Samarie et les quartiers juifs de Jérusalem, acceptation du fait qu’un retour de millions de réfugiés est impossible car cela détruirait Israël ;
  • mais d’autres sont étonnamment strictes : opposition à ce qu’Ariel et Maale Adounim restent israéliens ;
  • la réaction palestinienne est également surprenante car Abbas a renié en bloc les documents. D’après lui, certains documents présentent la position israélienne et non la sienne ! Il prétend ne pas vouloir abandonner un centimètre de la « Cisjordanie » de 1967. Le lachage de lest d’Erekat sur les réfugiés arabes va etre une position qui risque de couter cher au Fatah lors des prochaines élections (si elles ont lieu un jour… bienvenue dans une dictature arabe).
  • Si Netanyahu a accepté, du moins en public, l’idée de « deux états pour deux peuples », il a remis en avant les garanties de sécurité qui sont totalement absentes des documents publiés et des propos de Livni quand Kadima dirigeait le pays. De plus l’idée d’un accord intérimaire donnant un état contigu aux palestiniens (50% d’après Lieberman, 60% d’après Mofaz) gagne du terrain au Likud et pourrait bien finir par etre la position officielle de Netanyahu si Abbas continue à trainer les pieds dans les négociations.

Globalement, peu de choses ont été apprises. On savait déjà que Olmert avait fait une proposition très alléchante, très proche de celle faite par Barak à Camp David/Taba avec Clinton. Il ne faut pas oublier qu’elles ont toutes été ignorées ou refusées par les palestiniens. Un bon diplomate est avant tout un bon menteur.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :