Accueil > Terrorisme international > Le pacifisme des victimes norvégiennes de Breivik

Le pacifisme des victimes norvégiennes de Breivik

« Some of my friends tried to stop him [NDLR: Breivik] by talking to him. Many people thought that it was a test … comparing it to how it is to live in Gaza. So many people went to him and tried to talk to him, but they were shot immediately. »

ABC.net, 23 juillet 2011

Endoctrinés à penser qu’on peut changer un monstre simplement en lui parlant, « en étant gentil », plusieurs de ses jeunes norvégiens ont perdu la vie. Aucun n’a essayé une forme de violence sur l’assaillant, et encore moins une forme de sacrifice.

Loin de moi l’idée de critiquer la réaction de si jeunes personnes lors d’un moment si effroyable. Il s’agit plutot de faire le constat des conséquences d’une société emasculé et dont les élites n’ont jamais condamné clairement les actes terroristes palestiniens (d’où la référence à Gaza dans la citation) parce qu’ils seraient « justifiés ».

C’est justement ce qu’a clamé le tueur dans son magnifeste de 1500 pages : la fin justifie les moyens et le terrorisme est un moyen non seulement acceptable d’après nos dirigeants, mais surtout efficace : les palestiniens sont écoutés par toutes les nations du monde.

Publicités
Catégories :Terrorisme international
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :