Accueil > Israel > Ma’ariv devient la propriété d’une société sioniste religieuse

Ma’ariv devient la propriété d’une société sioniste religieuse

En Israël, avant l’arrivée d’Internet, le paysage des quotidiens nationaux est occupé par trois journaux :

  • Yediot a’haronot : lit « Les dernières nouvelles », politiquement au centre-gauche, c’est le quotidien le plus vendu en Israël avec 300 000 exemplaires. Quand on compare ce chiffre avec le nombre d’adultes en Israël et le fait que l’édition du dimanche est deux fois plus vendue, on se rend compte à quel point la place de l’info écrite est importante en Israël ;
  • Ma’ariv : 160 000 exemplaires diffusés le soir d’où son nom signifiant « [Nouvelles] Du soir » ou « Soirée ». Il est le plus à gauche des quotidiens nationaux.
  • Ha’aretz : lit. « Le Pays », 75 000 exemplaires, à gauche politiquement et très élitiste, il a longtemps été le deuxième le plus lu en terre sainte ;

Avec l’arrivée d’Internet, Ha’aretz et Ma’ariv ont beaucoup soufferts de la concurrence de sites de news et de Yediot qui fut le seul à avoir bien pris le virage numérique. Mais c’est surtout l’apparition du gratuit « Yisrael HaYom » (lit. « Aujourd’hui en Israël ») qui a détruit l’oligopole.

Edité par  Sheldon Adelson, proche de la droite israélienne, HaYom offre une lecture plus nationaliste des évenements et surtout plus en phase avec l’opinion de la majorité des israéliens. Avec 275 000 abonnés (350 000 le dimanche) et une couverture de 32% de l’électorat, HaYom se dispute avec Yediot la plus de numéro un.

C’est dans ce contexte que Nochi Dankner, chairman de Discount Investement Corporation et propriétaire de Ma’ariv a vendu ses parts à Shlomo Ben-Tzvi, éditeur de Makor Rishon, le premier journal nationaliste religieux d’Israël. Grâce à cette accord, le quotidien n’est plus menacé de disparaitre (Dankner souhaitait supprimer la version papier et ne garder que la version en ligne !) mais les licenciements devraient se poursuivre, des transferts de personnel de Ma’ariv vers Makor Rishon auront lieu dès la signature définitive de l’accord.

Ma’ariv sera donc de plus en plus à droite ou disparaitra si les ventes restent aussi faibles.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :