Accueil > Israel, Netanyahu > Le temps des élections est arrivé

Le temps des élections est arrivé

L’élection américaine est programmée pour le 8 novembre et Netanyahu a annoncé au Président Peres qu’une élection nationale anticipée aura lieu en Israël le 22 janvier 2013.

La cause n’est même pas un effondrement de la coalition de Netanyahu, qui a réussit à maintenir un gouvernement stable pendant 4 ans (une performance rare en Israël), mais est du budget 2013 qui n’a que peu de chance de passer sans moults ajustements et marchandages politiques.

Dans ce cas là, il est plus sage politiquement de provoquer de nouvelles élections, pour qu’une coalition puisse facilement diriger en cohérence avec les promesses électorales.

Le parti Kadima, fondé par Sharon avec des députés de centre-gauche et de centre-droit, dégringole dans les sondages depuis la tentative misérablement ratée de Mofaz de former un gouvernement d’union nationale avec Netanyahu. Si bien qu’à l’intérieur du groupe c’est le sauvre-qui-peut :

  • Hanegbi a rejoint le Likud, son ancienne famille, mais sans pouvoir rallier d’autres camarades ;
  • Livni, déchue de son poste de cheftaine de l’opposition, tenterait de recupérer le défunt parti Hetz créé en 1996 par un ancien du parti laïcard Shinouï ;
  • Ehud Olmert, qui fut le premier ministre plus détesté de l’histoire du pays, se tate pour revenir en politique maintenant que la justice ne peut plus rien contre lui (enfin presque).

Les centristes de gauche rêvent d’un méga-parti où se retrouverait tout ce petit monde Mofaz, Livni, Ramon, Olmert, Ashkenazi et même Yaïr Lapid, ce journaliste vedette qui a lancé son mouvement prometteur Yesh ‘Atid, copiant étrangement son père (homme politique lui aussi raté, décidément c’est une condition pour faire parti du centre-gauche ces temps-ci) quand il créa Shinouï.

La droite nationaliste est enfin unie puisque Habayit Hayedudi (l’ancien respecté Mafdal) fera liste commune avec I’hud Leumi.

Le député Taleb a-Sanaa propose d’unifier de la même manière les trois partis arabes pour peser plus lourd dans l’opposition où ils sont condamnés à résider. Pour réussir à réunir des islamistes et des communistes, je lui recommande de prendre conseil auprès de la gauche occidentale qui y arrive très bien depuis des années.

Et quand on sait que dans deux semaines, l’avocat général décidera de mettre en examen ou non le chef du deuxième parti du gouvernement, Yisrael Beitenu,  pour fraude et détournement de fonds, on sent qu’on aura un hiver plein de coups politiques bien tordus ! Pour le bien d’Israël ?…

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :