Accueil > Antisémitisme, Processus de paix > Le Fatah célèbre le terrorisme plutôt que la paix et l’indépendance

Le Fatah célèbre le terrorisme plutôt que la paix et l’indépendance

Le 2 janvier, le Fatah a tenu une grande parade festive à Dehaisheh en Judée. Faux-missiles et vrais kalachnikovs étaient exhibés dans une ambiance familiale décontractée.

Il s’agirait du 48ème anniversaire. Pas de l’établissement du Fatah, mais du permier acte terroriste anti-juif : une bombe posée près d’un réservoir d’eau israélien en janvier 1965 (Caroline Glick remarque avec justesse que le Fatah n’a pas été créé en 65 mais en 57).

Cela en dit long sur celui que la « communauté internationale » qualifie de président modéré et pro-paix.

Logo

Logo « 48 » du Fatah avec la carte de tout Israel (sauf le Golan) revendiquée comme palestinienne

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :