Accueil > Israel, Netanyahu > Prévisions électorales

Prévisions électorales

Quels seront les gagnants et les perdants des élections israéliennes parlementaires de ce lundi 22 janvier ?

Voici un tableau synthétisant la situation actuelle, les dernières prévisions des sondeurs et une prédiction personnelle.

predictions_knesset_19_janvier_2013

Le pouvoir use : le grand perdant est le likoud, qui malgré sa fusion avec Yisrael Beitenou de Liberman, perdra entre 5 et 10 sièges. Du côté de l’opposition, même constat avec Livni qui n’a pas réussit à conserver la tête de Kadima (et à donc créer son « mouvement » HaTénoua) et ne réussira pas non plus à garder ses électeurs.

Malgré tous les commentaires sur la chute de Netanyahou dans les sondages, et le renouveau du parti travailliste sous le lead de Shelly Ya’himovtich, les prévisions sont presque identiques à la situation actuelle en terme de bloc idéologique ! Comme si les électeurs étaient finalement satisfaits de la gestion du pays ses quatre dernières années. Un comble au pays de la grogne permanente (champion du monde juste après la France..).

Il y aura un report des voix du Likoud et de Yisrael Beitenou vers Bayit Yehoudi, revigoré par son jeune leader Naftali Bennet et sa fusion avec l’autre parti sinoniste religieux I’hud Leoumi. Il est connu que fusionner des listes fait systématiquement perdre des voix dans un système à la proportionnelle pure : les électeurs du parti A pouvant ne pas voter pour le parti A+B si le parti B les révulsaient.

Il y aura un autre report des voix, de Kadima vers le centre-gauche. Le parti créé par Ariel Sharon qui a dominé pendant 8 ans la vie politique, est incapable de proposer une alternative crédible à Netanyahou. Les électeurs se reporteront principalement sur le nouveau parti centriste du moment, fondé par un ancien journaliste charimatique, Yaïr Lapid. D’ailleurs, bien que Tzipi Livni revendique être au centre avec son nouveau parti, ses alliés sont tous de gauche (anciennes têtes de liste travaillistes  Amram Mitzna et Amir Peretz, liste écologiste HaYéroukim) et son programme vis-à-vis des palestiniens aurait pu être écrit par Yossi Beilin, un des architectes des accords d’Oslo. Tout ceci me confirme que le centre va mourir, et le dernier clou du cercueil pourrait être donné rapidement si Lapid rejoint un gouvernement sous Bibi Netanyahou.

Mes prédictions augmentent légèrement le score de Kadima et Yesh Atid, au détriment de Livni, car il sont vus plus susceptibles de faire parti d’une coalition avec le Likoud qu’elle. Les travaillistes sont peut être aussi sous-évalués, contrairement aux Haredim, car les électeurs de dernière minute choisissent historiquement plus souvent la gauche mais rarement un parti religieux.

Catégories :Israel, Netanyahu
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :