Archive

Archive for mai 2013

Kerry aux Israéliens : vous être trop riches et trop heureux

Kerry: Israeli ‘prosperity’ prevents sense of urgency about peace

“People in Israel aren’t waking up every day and wondering if tomorrow there will be peace because there is a sense of security and a sense of accomplishment and of prosperity.”

John Kerry, Secrétaire d’état américain, le 23 mai 2013

Ah ces juifs ! Si seulement ils étaient moins riches et plus appeurés, ils seraient obligés de signer un bout de papier avec leurs voisins meurtriers et je pourrai finir ma carrière sur une victoire !

Publicités

Comparaison du nombre de pals tués par pays

J’ai compilé les données, principalement à partir d’une page dédiée de Wikipedia, afin de balayer un mythe persistant du conflit israélo-arabe : les juifs ont massacré et continuent de massacrer les palestiniens.

Nb de civils arabes palestiniens tués depuis 1947 au proche orient par pays

Légende

  • A gauche le pays « auteur »,
  • Première colonne = nombre maximum estimé de tués, combattants armés INCLUS
  • Deuxième colonne = nombre maximum estimé de tués, combattants armés EXCLUS
  • Troisième et quatrième colonnes : idem mais en prenant les estimations les plus basses de sources fiables

Au vu du tableau ci-dessus, on peut tirer les conclusions suivantes :

  • les arabes ont tué 6x plus de palestiniens que les israéliens ;
  • les israéliens ont tué moins de civils palestiniens que les palestiniens eux-mêmes ;
  • Le gourvenement jordanie a tué à peu près autant de civils arabes palestiniens en un mois (« Black september 1970« ) que les gouvernements israéliens en 65 ans !
  • le ratio civils/combattants est à prendre avec des pincettes car à chaque conflit où il est indisponible (c’est à dire très souvent dans cette région du monde), j’ai pris 50% par défaut. Celui pour Israël est par contre fiable vu le nombre d’ONG ayant leurs yeux rivées sur l’état juif…
  • Même le chiffre le plus élevé reste ridiculeusement bas comparé aux autres conflits dans le monde. En 65 ans, 44 000 morts c’est bien moins que le demi-million d’irakiens morts en 10 ans, bien moins que les 200 000 morts en ex-Yougoslavie en 10 ans également, et même deux fois moins que les 80 000 morts en Syrie sur les deux dernières années seulement.

Double standard

Un « double standard » existe lorsqu’on traite deux affaires similaires ou identiques avec des règles différentes. Cela contredit le principe de justice universelle (où une fameuse déesse tient un plateau de justice et une épée les yeux bandés).

Le point de passage de Rafah entre Gaza et l’Egypte

Double standard #1 : le contrôle de ses frontières

Lorsque Israël restreint ou ferme sa frontière avec Gaza, elle est condamnée de punir « collectivement » les arabes palestiniens et de faire de la bande de Gaza une « prison à ciel ouvert » etc. Lorsque l’Egypte le fait, comme par exemple en ce moment depuis trois jours, aucune voix ne s’élève ni à l’ONU, ni chez les gauchistes occidentaux, ni même chez les islamistes de la région.

Je précise que ce qui me gêne c’est qu’on condamne Israël qui se défend et non qu’on ne condamne pas l’Egypte. Ouvrir et fermer sa frontière est un droit basique d’un état libre.

Double standard #2 : la citoyenneté

Israël est condamné d’apartheid pour son traitement des arabes de Judée-Samarie. Mais lorsqu’un arabe suggère que les autres états arabes, où vivent la majorité des réfugiés palestiniens dans le monde,  leur donnent la citoyenneté, il est assailli de critiques à la morale bancale.

Une preuve de la logique atroce des arabes qui préfèrent maintenir dans la misère leurs frères palestiniens plutôt que de perdre une arme politique contre les israéliens.

Un drapeau nazi en pleine Judée

Près d’une mosquée de Beit Omar, une ville arabe de Judée près de Gush Etzion, un drapeau nazi a été accroché à un câble électrique.

L’armée israélienne a été informée par des voisins juifs et un professionnel aurait été appelé pour le décrocher. Apparemment, les arabes ne semblent pas suffisamment choqués pour avertir ou agir eux-mêmes devant une telle horreur.

Drpeau nazi flottant dans la ville de Beit Omar en Judée (mai 2013, photo credit : Tazpit News Agency)

Drpeau nazi flottant dans la ville de Beit Omar en Judée (mai 2013, photo credit : Tazpit News Agency)

Catégories :Antisémitisme, Israel Étiquettes :

Une enquête gouvernementale conclue que Tsahal n’a pas tué Al Dura

Exagération artistique de la scène macabre de Al-Dura. Notez que l’enfant est supposé mort d’un balle de sniper dans le ventre et qu’aucun tank n’était présent ce jour.

Le gouvernement israélien a enfin publié un avis officiel sur cet incident survenu le 30 septembre 2000 après une enquête de plusieurs années. Le ministre des Affaires internationales, Ya’alon au moment de la création du comité et Steinitz aujourd’hui, a remis un rapport de 36 pages détaillant ses conclusions au Premier ministre Binyamin Netanyahu ce dimanche.

L’armée israélienne n’est donc en rien responsable de la supposé mort de Mohammed Al Dura, fils de Jamal Al Dura, devenu un martyre « icône » dans le monde arabo-musulman et surtout dans les territoires palestiniens.

Un des éléments clés innocentant Tsahal est la fin non diffusée du rush de Tal’al Abu Rahmah, le camera man de Charles Enderlain. On y voit le jeune Mohammed, vivant et levant la tête et les mains, probabement pour voir ce qui se passe autour de lui. Il n’apparait ni blessé, ni souffrant.

Entre temps, le monde a été abreuvé de photos, de vidéos (parfois truquées/montées), et d’articles de presse accusant Israël du meutre d’un enfant sans-défense se cachant derrière son père. Est-ce que la vérité finira par se répandre ? Quand on sait que la traduction en arabe de Mein Kempf et des Protocoles des sages de Sion sont des best sellers au moyen-orient, j’ai des doutes…

Arroseur Arrosé : Selon l’ONU la Polynésie française est un territoire à décoloniser | Ligue de Defense Juive

Les liens du jour : comment pensent nos ennemies ?

13 mai 2013 1 commentaire

Deux articles sur la façon de pense de nos ennemies. Suivant l’adage populaire : « connais ton ennemi », ces analyses illumineront votre vision du conflit islamo-occidental.

Islam’s World War Came to Boston by Daniel Greenfield

The willingness of the Tsarnaev brothers to kill the people of the country they had grown up in isn’t a paradox; it’s the point.

An illusion called territory by Dror Eydar

What we face is no conflict over territory. That sort of conflict does not enslave millions to an eternal war against us.