Accueil > Antisémitisme, Israel, Processus de paix, Union Européenne > Un autre décret anti-juif à Tish’a Beav

Un autre décret anti-juif à Tish’a Beav

Juif priant au Mur des Lamentations à Jérusalem le 9 av

Juif priant au Mur des Lamentations à Jérusalem le 9 av

L’Union européenne a exclut aujourd’hui, le 9 av, les implantations juives au delà de ligne verte d’armistice de 1949-67 en Israël et la Jordanie de tous les accords passés avec l’Etat d’Israël.

Aujourd’hui, le 9 av, est le jour qui marque les destructions des deux Temples de Jérusalem et d’autres évènement tragiques du peuple juif. Coincidence ? Bien sur que non.

European Union foreign ministers strongly stated that all of the body’s agreements with Israel only applied to the pre-1967 lines, as they spoke out on Monday against Israeli settlement plans including the development of E1. A diplomatic source told The Jerusalem Post that he feared some of the language in the council statement was placed there to lay the groundwork for labelling and possibly banning settlement products in the future.

http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/EU-Treaties-with-Israel-apply-only-to-pre-67-lines

De nombreuses personnalités de la droite israélienne appellent Netanyahou à l’annexion de tout ou partie de la Judée-Samarie, vu que les européens ne font plus aucune différence entre les quartiers est de Jérusalem et les villages juifs isolés de Samarie.

La gauche israélienne a réagit de façon grotesque en désapprouvant globalement la décision européenne mais en exigeant du Premier Ministre qu’il prenne des mesures radicales pour redémarrer les négociations avec les arabes palestiniens. Etant donné que la gauche considère la Judée-Samarie comme un territoire arabe palestinien, il est maintenant établi que les travaillistes de Ya’himovich et les gauchistes de Gal-on sont complètement en ligne avec les européens (et la ligue Arabe).

Update 17/7/13 : l’exclusion de la Judée-Samarie ne concerne en réalité que les prix, dons et subventions provenant de l’Union Européenne, et non les accords commerciaux. J’ajoute quand même que cela peut être considéré comme un début, un moyen de tester l’opinion pour voir si un boycott complet serait accepté ! Des commentateurs ont également noté que les palestiniens seraient les premiers punis par cette mesure car l’économie des « implantations » offre beaucoup d’emplois aux voisins palestiniens dans la construction, l’artisanat et le commerce.

“If people knew what it was really about, they would be much less upset,” Sandra De Waele, EU first counsellor, told The Times of Israel, stressing that the regulations did not apply to trade agreements or the marketing of products from the West Bank

http://www.timesofisrael.com/eu-says-israelis-overreacting-to-anti-settlement-measures/

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :