Accueil > Processus de paix, Refugiés > Le paradoxe de l’organisation humanitaire

Le paradoxe de l’organisation humanitaire

If the entire Palestinian Authority leadership lives off an international welfare check that arrives only because the conflict still exists, there isn’t much incentive for ending the conflict.

C’est bien là tout le problème !

Lire le récent article de Timon Dias pour le Gatestone Institute.

Publicités
Catégories :Processus de paix, Refugiés
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :