Archive

Archive for novembre 2013

La fausse victoire de l’Occident sur le nucléaire iranien

24 novembre 2013 Laisser un commentaire

Image de l'agence de presse publique iranienne montrant le drapeau iranien au dessus des noms des pays du P5+1.Ce dimanche les américains, russes, chinois, français, britanniques et allemands ont signé un accord avec les iraniens sur la question du nucléaire en Iran. Cet accord est présenté par la presse mondiale et par Obama comme historique. Il garantirait que l’Iran n’acquérirait pas l’arme nucléaire et permettrait la reprise des relations politiques et commerciales entre l’Iran et les Etats-Unis après près d’un quart de siècle de gel.

Mais comme le relève MenaPresse, il n’y a aucun réel accord : il s’agit d’un joint plan of action de 6 mois basé sur des voluntary measure iraniennes.

Mais comme le note plusieurs éditoriaux dont celui du Jpost, cela n’empêchera pas  l’obtention d’une bombe par les mollahs : au mieux cela ralentira le programme.

Mais comme le revèla la chaîne 10 israélienne , des pourparlers secrets bilatéraux US-Iran avant commencé avant les négociations officielles « P5+1« .

Et comme l’a dit Netanyahou en privé, il empêche toute interventition militaire israélienne pour six mois au moins.

Les pro-négociations prétendent que les sanctions ont fonctionné puisqu’elles ont amené Rouhani à « la table des négociations » et qu’il est donc équitable de les lever si l’Iran s’engage sur la voie d’un programme nucléaire pacifique. Mais si les négociations fonctionnent, pourquoi justement arrêter ? Il faut les maintenir jusqu’à ce que les iraniens stoppent totalement d’eux-mêmes leur programme, contraint par la puissance économique des sanctions ! D’autant qu’Obama étaient contre ces sanctions que le congrès américain l’a forcé à signer.

J’ai envie de croire à une issue pacifique à l’agressivité iranienne, mais je ne peux ignorer ces faits, les récentes déclarations anti-israéliennes (alors même les négociations étaient en cours !) et le rejet de l’accord par les seuls pays vraiment concernés par un iran nucléaire, c’est à dire Israël, l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Il ne nous reste plus qu’à attentre six mois pour juger sur pièce d’un éventuel accord final…

 

Israël, la France et l’Arabie Saoudite unies contre l’Iran ?

17 novembre 2013 Laisser un commentaire

Une incroyable alliance semble se dessiner autour du dossier nucléaire iraninen. Depuis le rapprochement d’Obama et de Rouhani, le nouveau président islamique iranien, certains « anciens » alliés américains restent perplexes.

L’Arabie Saoudite a construit sa stratégie géopolitique autour d’une alliance solide avec les US : « nous vous donnons notre soutien politique, du pétrole et une base militaire, vous nous donnez votre protection militaire et la technologie qui va avec ». Les saoudiens sont effrayés à l’idée d’une nouvelle guerre shites-sunnites. Ce conflit politico-religieux vieux de 1330 ans pourrait se terminer par une prise de contrôle ou la destruction des sites sacrés de La Mecque et Médine par les iraniens shiites. Un tel évènement serait une lourde défaite pour les sunnites, et dans un monde où le symbole est souvent plus fort que le réel, une preuve divine  de la véracité du shiisme pour tous les musulmans. Les pays arabes du golfe sont donc prêt à tout pour empêcher les iraniens d’obtenir l’arme nucléaire.

Hollande lors de sa visite officielle en Israël en novembre 2013

Hollande lors de sa visite officielle en Israël en novembre 2013

De Gaulle a construit la stratégie française au moyen-orient sur une position pro-arabe face à Israël mais également face à l’Iran. Cette politique lui a permis de conserver de bonne relations avec les 22 pays arabes malgré un lourd passé colonial. De Gaulle voulait aussi affirmer le leadership de la France face aux américains et aux britanniques, et s’opposer au soutien américain aux sionistes le permettait pour un coût politique faible.

Le soutien d’Obama au projet russe de détruire les armes chimiques syriennes a déjà mis mal à l’aise l’Arabie Saoudite et la France. Les négociations en cours sur le nucléaire iranien à Genève, fortement sponsorisées par les américains, vont peut être jeter Israël et ses anciens détracteurs dans les bras l’un de l’autre. Le Sunday Times affirme que les leaders saoudiens auraient déjà donné leur accord à l’armée israélienne pour que leurs jets empruntent leur espace aérien. Aujourd’hui, François Hollande a déclaré en Israël : « Je suis votre ami et je le resterai toujours » après d’autres déclarations assurant la fermeté du Quai d’Orsay sur le nucléaire iranien. C’est en effet notre ministre des affaires étrangères, Fabuis, qui a fait prolonger les négociations du P5+1 (US, UK, Russie, France, Chine + Allemagne) à Genève afin d’obtenir un accord plus dur envers les mollahs.

Est-ce que cette étonnante coalition va réellement se former ? La réponse se trouvera dans le comportement d’Obama dans les semaines et mois à venir…

Les chefs d'état iranien et américain ne s'étaient parlés depuis 1979

Les chefs d’état iranien et américain ne s’étaient parlés depuis 1979

Catégories :Géopolitique mondiale, Iran Étiquettes : ,

Une traductrice de l’ONU critique ses résolutions anti-israéliennes en oubliant d’éteindre son micro

17 novembre 2013 1 commentaire

La vérité sort de la bouche des enfants… ou des traducteurs ! Ce que dit cette brave dame est d’une naïveté touchante et rend l’anti-israélisme onusien encore plus abjecte.

UPDATE 17-11-13 : Netanyahu a joué la vidéo lors d’un meeting avec ses ministres aujourd’hui et a déclaré que ce bref incident était un des rares moments agréables pour Israël à l’ONU. Il a aussi proposé un job en Israël à la traductrice si jamais elle était virée !

L’histoire d’un israélien redevenu juif orthodoxe après avoir rencontré Rav Amnon Yitzhak

15 novembre 2013 Laisser un commentaire
Catégories :Judaisme, Self hating jews

Psychiatrist Labels Man Violent without Seeing Him – Inside Israel – News – Israel National News

14 novembre 2013 Laisser un commentaire

Psychiatrist Labels Man Violent without Seeing Him – Inside Israel – News – Israel National News.

Cette article révéle le cas d’une docteur israélienne qui a déclaré un homme fou sans le rencontrer dans le cadre d’un divorce (par féminisme ?).

Le plus intéressant est qu’elle est aussi co-directrice de l’association anti-sioniste d’extrême gauche « Physicians for Human Rights »…

Catégories :Israel, Self hating jews

Quels jours constituent le weekend ?

14 novembre 2013 Laisser un commentaire

Alors qu’en France, où la religion est définitivement hors-circuit de toute décision politique, on commence à comprendre qu’interdire à tout le monde de travailler le même jour est… contre-productif, la question du weekend est toujours ouverte en Israël.

Etrangement, ce sont les nationalistes-religieux de Bayit Yehudi, qui ont une promesse de campagne de faire du dimanche (Yom Rishon en hébreu, le premier jour de la semaine) le deuxième jour du weekend. Aujourd’hui la plupart des israéliens ne travaillent pas le vendredi après midi et tout la journée du samedi. Beaucoup ont même l’intégralité du vendredi, notamment les musulmans. Enfin, seule une minorité a la journée du dimanche, notamment dans les métiers tournés vers le commerce avec l’occident comme les marchés boursiers.

Cette proposition ne fait du tout l’unanimité car certains juifs religieux ont peur que les employeurs demandent alors de finir plus tard le vendredi pour compenser. Les israéliens se retrouveraient face au même problème que les juifs pratiquants d’occident lorsque Shabbath rentre très tôt les vendredis d’hiver. De même le vendredi après-midi est un moment précieux pour les préparatifs du shabbath. Et la Torah enseigne que c’est au ‘Hol (profane) de servir le Kodesh (sacré) et non l’inverse.

Dimanche est historiquement le premier jour de la semaine. Les calendriers et agendas américains continuent souvent, grâce à ce philosémitisme protestant, de le positionner au début. Pourquoi perdre cette tradition ? Quel sens aurait « Yom rishon » = « Jour numéro 1 » s’il est chômé ?

Ma proposition serait de faire de vendredi et samedi les jours officiels du weekend israélien. L’intégration des musulmans sera également plus facile qu’avec un weekend samedi-dimanche. Et les voisins d’Israël ont majoritairement adopté le weekend de vendredi-samedi. Pourquoi le moyent-orient ne serait-il pas uni dans sa vision du weekend ? Et qui sait, lorsque la fin de l’hégémonie américaine aura sonnée, peut-être que les chinois nous suivrons ?

Nombre de pays par région et par type de weekend : Samedi-dimanche ou Vendredi-Samedi

Nombre de pays par région et par type de weekend : Samedi-dimanche ou Vendredi-Samedi (source : wikipedia)

Catégories :Israel, Judaisme Étiquettes :

Le symbole de l’horreur et de la mort

4 novembre 2013 Laisser un commentaire

Je ne pouvais pas passer à côté de cette actualité sordide.

Vous savez que le gouvernement israélien a, ou est en train de, « libéré » 104 condamnés arabes palestiniens des prisons israéliennes. Tous ont été condamnés pour crimes et/ou terrorisme.  Issa Abd Rabbo fut condamné à deux fois la prison à vie pour le double meurtre avec préméditation de Ron Levi et Revital Seri à Jérusalem le 22 octobre 1984. Il a fait parti de la liste des arabes à libérer par Netanyahou pour simplement démarrer les pourparlers de paix le mois dernier.

Ceci était déjà choquant. Quel genre de paix signe-t-on avec un voisin dont la préoccupation première est de libérer des meurtriers ?

Mais c’est sans compter sur l’infinie abject du parti de Mahmoud Abbas qui a publié officiellement sur sa page web en arabe :

« Notre symbole, et le symbole de notre mouvement pionnier, l’Organisation pour la Libération de la Palestine, le Fatah, le symbole des prisonniers, notre frère et leader, Issa Abd Rabbo. »

Bien évidemment, ce communiqué ne fut pas traduit par le Fatah ni par aucun organe de presse occidental. Heureusement que des associations comme Palestinian Media Watch existe.