Accueil > Gaza, Israel > Gaza 2014 : ma deuxième analyse de la guerre (1/3)

Gaza 2014 : ma deuxième analyse de la guerre (1/3)

NB: lire aussi mon premier post du 8 aout, après l’arrêt des opérations terrestres.

1/ Le bilan en chiffres

Roquettes palestiniennes contre frappes aériennes israéliennes

  • 4382 (IDF blog) roquettes et missiles lancés par le Hamas et les autres groupes terroristes de Gaza vers Israël;
  • 5085 (IDF blog), 5263 (wikipedia) ou 5356 (analyse indépendante de Nehemia Gershouni) sites terroristes attaqués ou détruits par les forces de défense israéliennes.

Efficacité du bouclier anti-missile Kipat Barzel (Dôme de Fer)

Missiles Gaza 2014 et dome de fer

En ne prenant en compte que les missiles et mortiers qui seraient tombés dans une zone habitée par des citoyens israéliens, on démontre que le Dôme de fer a abattu plus de 85% des projectiles. Notons également que 13% de tous les projectiles lancés par les palestiniens retombent à Gaza, et, cette dernière étant une zone principalement urbaine, de nombreux morts et blessés furent certainement comptés comme des victimes de tirs israéliens…

A l’instar des combattants passant pour des civils, aucune organisation neutre n’a les ressources nécessaires sur place pour déterminer le nombre de civils palestiniens tués par des palestiniens.

Perte humaines

  • 71 israéliens : 66 soldats, 4 civils habitant près de Gaza et 1 bédouin du Negev.
  • Entre 1768 (Tsahal) et 2145 (Ministre de la santé de Gaza contrôlé par le Hamas) palestiniens tués.
  • Ratio civil/combattant :
    • ONU : 82% de civils: totalement infondé car se base uniquement sur les communiqués des hopitaux de Gaza sous contrôle total du Hamas comme celui d’Al-Shiffa;
    • Nehemia Gershouni : 46% de combattants en se basant sur l’âge et le sexe, 66% pour ceux identifiés en juillet seulement;
    • Tsahal : environ 56% de combattants
    • The Meir Amit Intelligence and Terrorism Information Center : 46% de combattants en analysant précisemment l’origine de 596 tués identifiés (tout en ayant exclus les doublons et inclus des omissions des listes fournies par le ministère gazaoui)

Le ratio palestinien civils/terroristes est un sujet complexe car le Hamas a depuis longtemps compris qu’il ne gagnerait jamais la guerre physique. Il cherche donc par tous les moyens à gagner la guerre médiatique en occultant la présence, le combat et la mort de ses soldats, tout en exagérant les souffrances et les pertes civils devant les caméras occidentales. L’interdiction de porter des insignes d’appartenance à un group armé est probablement la méthode la plus efficace pour transformer une perte militaire en « innocent civil ». Ce sujet a été traité en long et en large par la presse anglophone pendant le conflit, je ne m’attarderai donc pas dessus hormis pour vous montrer le graph de IsraeliCool qui montre pourquoi les 82% de civils de l’ONU sont du gros pipeau pro-hamass :

Source IsraeliCool

Publicités
Catégories :Gaza, Israel
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :