Archive

Archive for the ‘Judaisme’ Category

Le gouvernement syrien ose comparer Israel aux nazis aux Nations Unies

16 novembre 2014 2 commentaires

La ‘houtzpa atteint des sommets inégalés !

Publicités

Une nouvelle étude sur le nombre d’élèves juifs américains confirment l’omniprésence des ‘haredim

10 novembre 2014 Laisser un commentaire

Il y a un peu plus d’an, je fis un article sur l’évolution du nombre d’élèves inscris en école juive aux Etats-Unis selon les chiffres de la préciseuse fondation « Avi ‘Hai ».

La fondation vient de publier les chiffres de 2014 qui confirment la tendance engagée depuis près deux décennies : la proportion des ‘haredim grandit, celles autres orthodoxes est stable alors que les libéraux continuent de plonger.

Voici le tableau mis à jour :

Les écoles orthodoxes résistent mais n’augmentent pas. C’est malgré tout une bonne performance, face à la concurrence des écoles ‘Haredi (moins onéreuses), l’Alyiah et la crise économique qui démarra juste après la précédente étude en 2008.

Les libéraux continuent leurs décrues avec la plongée des écoles affiliées aux mouvements reform et conservative/masorti. La raison est triple :

  • crise économique : les libéraux vont alors préférer les sunday school (Talmud Torah du dimanche) n’ayant pas de réelle motivation religieuse de préférer une école juive sur une école publique « gratuite » ;
  • concurrence des community schools : qui ne doivent leur essor qu’au phagocytage des parents des écoles reform/conservative ;
  • faible taux de natalité et d’endogamie chez les libéraux nord-américains.

Enfin les Haredim sont les grands vainqueurs sans surprise. La hausse est exclusivement du à la vitalité de leur modèle. La forte natalité, endogamie et l’homogénéité des communautés conduisent à des inscriptions à la hausse année après année. En quinze ans, ils sont passés de 51% à 67% écoliers américains inscrits en école juive. Leurs structures sont souvent plus petites et désservent des communautés bien précises principalement à New York et dans le New Jersey.

L’auteur de l’étude, qui prend sa retraite après 62 ans (!) de service à la communauté, note les deux challenges pour la décennie à venir :

  • la pertinence des écoles non-orthodoxes et la conséquence de leurs prochaines disparitions,
  • et le challenge de la hausse phénoménale des écoles ‘hassidiques et des yéshivoths en terme de formation des maîtres, de disponibilités des locaux et de qualité d’enseignement.
Catégories :Judaisme, USA

Un Premier ministre israélien aujourd’hui ne peut plus manger non-cachère

Ce qui est remarquable n’est pas qu’un Premier ministre israélien mange kasher (cachère) mais qu’il doit se justifier devant les caméras après avoir été accusé de manger dans des restaurants servant du porc, des crevettes et de la viande mélangée à des produits laitiers.

A l’époque socialiste de Ben-Gouiron, une telle justification aurait été impensable. Le changement démographique en faveur des datim (juifs religieux) et donc de l’importance grandissante de la kasherut en Israël est l’unique responsable de cette interview surréaliste pour une oreille occidentale.

 

Catégories :Israel, Judaisme, Netanyahu

Statistiques des mariages en Israël : entre mythe et réalité

Le Rabbinat israélien a raison de déclarer que 96% des israéliens choisissent de se marier chez lui.

mariages_2012_israel_analyse

Il est, par excellence, tenu par la halakha, la loi juive, et ne peut donc marier qu’un homme juif avec une femme juive. Comme le montre mon analyse, seuls 4% des couples dont les deux membres sont juifs se marient à l’étranger. Et encore, il reste à prouver combien le font par dédain du rabbinat et non pour des raisons familiales ou pratiques (oleh ‘hadash (nouvel immigrant), voyage de noces, mutation professionelle, etc.).

On peut tout de même voir un double challenge pour la rabbanouth :

  1. Convertir plus et plus rapidement les immigrants d’ex-union soviétique qui se cachent derrière l’appellation « unregistered israeli« . Il s’agit souvent de descendant de juif russophone et de mère russe non-juive qui ont fait leur ‘alyah grâce aux règles souples de la Loi du Retour.
  2. Limiter le nombre d’israéliens qui choisissent de marier des goyim/goyot (non-juifs/juives). Même si c’est largement moins que les taux de 50% de mariage mixte en galouth (diaspora), 1 israélien(ne) sur 20 est dans ce cas !

Pour temperer ses chiffres, remarquez qu’ils ne tiennent pas compte des divorces qui vont inévitablement suivre. Quel est le pourcentage de mariages mixtes qui tiennent par rapport aux mariages juifs ? De même, la natalité des couples juifs étant statistiquement plus forte en Israël, on peut espérer que le nombre de couple mixte diminue avec le temps…

Catégories :Israel, Judaisme

96% des couples mariées en Israel le sont halakhiquement

20 août 2014 1 commentaire

According to the Chief Rabbinate of Israel, while many believe a significant number of Israeli couples opt to get married abroad, that number only represents 4% of couples marrying. The Rabbanut states 96% of the couples marrying in Israel go through the official system.

The report is based on numbers released earlier this week by the Central Bureau of Statistics, which reports in 2012, 39,334 Jewish couples got married in Israel. Of that number, 37,751 Jewish couples married in Israel, and 1,583 Jewish couples married abroad. The CBS reports 96% of Jewish Israeli couples marry in Israel while 4% opt to travel abroad.

Source

 

Catégories :Israel, Judaisme

Les manifestations, le niveau zéro du lobbying

20 juillet 2014 Laisser un commentaire

La guerre à Gaza continue de faire rage (18 soldats israéliens morts à l’heure où j’écris ces lignes, que H. garde leurs âmes au Gan ‘Eden) mais ce blog n’est pas un « live blog » remplis d’info tweetées. Je m’efforce d’analyser les évènements à postériori.

Pourquoi manifeste-t-on ?

A l’heure où de nombreuses manifestations « pro-palestiniennes » (en réalité anti-juives) se tiennent en France et partout dans le monde, je me questionne sur leur utilité. A quoi sert une « manifestation », une « marche » ou un « rassemblement » ?

Les manifestants manifestent pour être vu. Lorsqu’un rassemblement est privé, l’objectif est alors d’échanger des informations ou de prendre des décisions à l’abri de toute pression et oreille extérieures. Lorsque les médias modernes parlent de « manifestations », nous parlons bien d’un évenement public se tenant souvent dans la rue. L’objectif est qu’un maximum de personnes voient la manifestation afin d’être touché par son message voir même convaincu. Autre effet recherché : montrer aux gouvernants que tel ou tel sujet touche ses citoyens.

Avant la télévision

Avant les médias de masse, une manifestation n’avait d’intérêt que si la mobilisation était importante. Il fallait qu’un maximum de non-manifestants voient un maximum de manifestants. On comprend alors qu’en dehors de crise majeure, les manifestations étaient rares et de mauvaises augures pour les dirigeants en place.

Après la télévision et internet

Avec la généralisation de la presse écrite puis de la télévision et d’internet, même une manifestation de petite ampleur peut être vu par tout un pays. L’objectif n’est plus d’être vu dans la rue mais d’être vu par les médias. Pourtant toutes les manifestations se déroulent toujours dans la rue et souvent sur des places historiques ! C’est un paradoxe facilement expliquable : la « manifestation » est devenue une « démonstration ». L’objectif est désormais de démontrer aux médias qu’on est capable de mobiliser un grand nombre de personnes. D’où l’importance capitale du dénombrement des manifestants.

Les relations avec la presse et la capacité des organisateurs à relayer leurs messages en ligne sont donc les clés de la réussite. Une petite manifestation très bien couverte par la presse et sur internet est préférable à un mouvement massif absent des journaux télévisés et de twitter. D’un mouvement populaire, la manifestation est devenue une opération commerciale. Les arguments sont des phrases chocs telles des slogans publicitaires, sa préparation une promotion telle celle d’un blockbuster d’Hollywood, et sa couverture est une campagne médiatique telle celle d’un candidat politique.

La Manif pour Rien

Au final, les manifestations sont aujourd’hui d’une utilité négative : elles ne permettent pas le débat, ne mesurent pas l’opinion publique et ne permettent pas aux manifestants de se faire une opinion fiable sur le sujet. J’estime que leur impact sera de plus en plus limité et ne tient plus qu’à la fainéantise de nos journalistes et de bon nombre de nos concitoyens occidentaux abreuvés d’actualités futiles.

Pirké Avot (« Maximes de nos Pères ») recommande de s’éloigner des politiques. Je vous recommande de fuir également les manifestations.

Protection divine

15 juillet 2014 Laisser un commentaire

Les arabes palestiniens de Gaza, qui ne sont plus copains avec les egyptiens depuis de l’armée a chassé les Frères Musulans du pouvoir, tirent leurs projectiles même sur le Sinaï egyptien. Avec 3 obus de mortier et 2 missiles, ils ont tué 8 personnes (dont 7 soldats) et bléssées au moins 30 autres.

Blessé egyptien d’une attaque palestinienne aujourd’hui, source : jssnews et AFP

Avec près de 1000 obus, roquettes ou missiles envoyés sur Israël,  on ne compte, B »H, qu’un mort après une semaine de conflit intensif.

 

Catégories :Egypte, Gaza, Israel, Théologie