Archive

Archive for the ‘Iran’ Category

World Cup : la vidéo que le gouvernement iranien ne voudra pas voir

Publicités
Catégories :Antisémitisme, Iran, Israel

L’arroseur arrosé

24 décembre 2013 Laisser un commentaire

En réflechissant à l’atrocité de la guerre civile en Syrie, j’ai remarqué une coincidence qui n’en est pas une.

Les armes que la Syrie emmagasinait, notamment chimiques, étaient à l’origine destinées à Israël. C’est finalement sur sa propre population civile que l’armée de Bashar va les utiliser. Tout comme l’Irak a gasé ses kurdes alors qu’offciellement Jérusalem fut la seule cible.

Hashem protège Son peuple.

Verra-t-on les mollahs iraniens balancer leurs missiles sur leur pays ? Souhaitons leur plutôt un désarmement rapide !

Catégories :Géopolitique mondiale, Iran

La fausse victoire de l’Occident sur le nucléaire iranien

24 novembre 2013 Laisser un commentaire

Image de l'agence de presse publique iranienne montrant le drapeau iranien au dessus des noms des pays du P5+1.Ce dimanche les américains, russes, chinois, français, britanniques et allemands ont signé un accord avec les iraniens sur la question du nucléaire en Iran. Cet accord est présenté par la presse mondiale et par Obama comme historique. Il garantirait que l’Iran n’acquérirait pas l’arme nucléaire et permettrait la reprise des relations politiques et commerciales entre l’Iran et les Etats-Unis après près d’un quart de siècle de gel.

Mais comme le relève MenaPresse, il n’y a aucun réel accord : il s’agit d’un joint plan of action de 6 mois basé sur des voluntary measure iraniennes.

Mais comme le note plusieurs éditoriaux dont celui du Jpost, cela n’empêchera pas  l’obtention d’une bombe par les mollahs : au mieux cela ralentira le programme.

Mais comme le revèla la chaîne 10 israélienne , des pourparlers secrets bilatéraux US-Iran avant commencé avant les négociations officielles « P5+1« .

Et comme l’a dit Netanyahou en privé, il empêche toute interventition militaire israélienne pour six mois au moins.

Les pro-négociations prétendent que les sanctions ont fonctionné puisqu’elles ont amené Rouhani à « la table des négociations » et qu’il est donc équitable de les lever si l’Iran s’engage sur la voie d’un programme nucléaire pacifique. Mais si les négociations fonctionnent, pourquoi justement arrêter ? Il faut les maintenir jusqu’à ce que les iraniens stoppent totalement d’eux-mêmes leur programme, contraint par la puissance économique des sanctions ! D’autant qu’Obama étaient contre ces sanctions que le congrès américain l’a forcé à signer.

J’ai envie de croire à une issue pacifique à l’agressivité iranienne, mais je ne peux ignorer ces faits, les récentes déclarations anti-israéliennes (alors même les négociations étaient en cours !) et le rejet de l’accord par les seuls pays vraiment concernés par un iran nucléaire, c’est à dire Israël, l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Il ne nous reste plus qu’à attentre six mois pour juger sur pièce d’un éventuel accord final…

 

Israël, la France et l’Arabie Saoudite unies contre l’Iran ?

17 novembre 2013 Laisser un commentaire

Une incroyable alliance semble se dessiner autour du dossier nucléaire iraninen. Depuis le rapprochement d’Obama et de Rouhani, le nouveau président islamique iranien, certains « anciens » alliés américains restent perplexes.

L’Arabie Saoudite a construit sa stratégie géopolitique autour d’une alliance solide avec les US : « nous vous donnons notre soutien politique, du pétrole et une base militaire, vous nous donnez votre protection militaire et la technologie qui va avec ». Les saoudiens sont effrayés à l’idée d’une nouvelle guerre shites-sunnites. Ce conflit politico-religieux vieux de 1330 ans pourrait se terminer par une prise de contrôle ou la destruction des sites sacrés de La Mecque et Médine par les iraniens shiites. Un tel évènement serait une lourde défaite pour les sunnites, et dans un monde où le symbole est souvent plus fort que le réel, une preuve divine  de la véracité du shiisme pour tous les musulmans. Les pays arabes du golfe sont donc prêt à tout pour empêcher les iraniens d’obtenir l’arme nucléaire.

Hollande lors de sa visite officielle en Israël en novembre 2013

Hollande lors de sa visite officielle en Israël en novembre 2013

De Gaulle a construit la stratégie française au moyen-orient sur une position pro-arabe face à Israël mais également face à l’Iran. Cette politique lui a permis de conserver de bonne relations avec les 22 pays arabes malgré un lourd passé colonial. De Gaulle voulait aussi affirmer le leadership de la France face aux américains et aux britanniques, et s’opposer au soutien américain aux sionistes le permettait pour un coût politique faible.

Le soutien d’Obama au projet russe de détruire les armes chimiques syriennes a déjà mis mal à l’aise l’Arabie Saoudite et la France. Les négociations en cours sur le nucléaire iranien à Genève, fortement sponsorisées par les américains, vont peut être jeter Israël et ses anciens détracteurs dans les bras l’un de l’autre. Le Sunday Times affirme que les leaders saoudiens auraient déjà donné leur accord à l’armée israélienne pour que leurs jets empruntent leur espace aérien. Aujourd’hui, François Hollande a déclaré en Israël : « Je suis votre ami et je le resterai toujours » après d’autres déclarations assurant la fermeté du Quai d’Orsay sur le nucléaire iranien. C’est en effet notre ministre des affaires étrangères, Fabuis, qui a fait prolonger les négociations du P5+1 (US, UK, Russie, France, Chine + Allemagne) à Genève afin d’obtenir un accord plus dur envers les mollahs.

Est-ce que cette étonnante coalition va réellement se former ? La réponse se trouvera dans le comportement d’Obama dans les semaines et mois à venir…

Les chefs d'état iranien et américain ne s'étaient parlés depuis 1979

Les chefs d’état iranien et américain ne s’étaient parlés depuis 1979

Catégories :Géopolitique mondiale, Iran Étiquettes : ,

Obama pacifiste, UNESCO tolérant et Europe protectrice

Comme vous devez déjà l’avoir lu, Obama poursuit son credo d’appaisement et évite toute confrontation. Il pense que la parlotte est plus efficace que l’action pour s’occuper des éléments les plus dangereux dans le monde.

C’est ainsi qu’il soutint le deal russe proposé à la Syrie de faire détruire l’intégralité de leurs stocks d’armes chimiques et batériologiques. Et c’est ainsi, qu’il contacta le nouveau président iranien, un appel téléphonique qui met fin à 24 ans de silence radio entre Washington et Téhéran. On ne rit pas avant de voir le résultat s’il vous plaît (ça va être dur).

Pendant ce temps, l’anti-sémitisme poursuit sa folle route à travers le monde et Netanyahou s’égossille aux Nation Unis à convaincre les leaders du monde qu’il faut renforcer les sanctions anti-nucléaire iranien :

  • Le jeune sergent Tomer Hazan de Bat Yam a été assassiné le 20 septembre dernier dans un get-apen tendu par un collègue palestinien du restaurant où ils travaillaient. Ce gentil travailleur en situation illégale, voulait l’utiliser comme monnaie d’échange pour libérer son frère, détenu en Israël pour activité terroriste.  Avait-on besoin d’une preuve pour affirmer que négocier avec les terroristes (Shalit, pourparlers) créent de nouveaux actes terroristes ?
  • Le jeune sergent  Gavriel Kobi de Tirat Carmel a été également assassiné, 3 jours plus tard. Un sniper arabe palestinien l’a mortellement touché à la nuque, au carrefour de Tut Atarek, près de Tombeau des Patriarches de ‘Hévron. Kobi n’était là que pour assurer la sécurité des pélerins autour du deuxième lieu le plus saint du judaïsme.
  • L’UNESCO, chargé normalement de préserver des lieux historiques à travers le monde, a condamné Israël par six résolutions lors de son comité exécutif à Paris ce vendredi. Organisation archi-politisée comme l’a démontré l’acceptation des palestiniens en tant qu »Etat de Palestine », les israéliens ont suspendu tout coopération avec elle en Eretz Yisrael depuis mai. Ce refus entraîna donc la première résolution contre l’Etat juif. Quant aux cinq autres, elles sont toutes à mourir de rire (pour l’instant) :

The resolutions condemned Israel’s archaeological digs at the Mugrabi Bridge near the Temple Mount, the naming of the Cave of the Patriarch’s and Rachel’s Tomb in the West Bank as national heritage sites, as well as the deterioration of education and cultural institutions in the West Bank and Gaza.

Quand même nommer un site historique par son nom, euh, historique est condamnable, on se demande ce qu’Israël peut encore faire sans recevoir des critiques.

  • L’adoption par l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (groupe qui n’émet que des recommandations, à ne pas confondre avec le vrai Parlement Européen représentant « seulement » les 27 état de l’Union Européenne) d’une résolution condamnant les « circoncisions de jeunes garçons pour des motifs religieux ». Le texte est sensé protéger tout forme d’intégrité physique sur mineurs mais mélange mutilation, excision et circoncision. La rapporteuse socialiste s’est défendue de tout amalgame en prétendant que la résolution adaptée « invite aux dialogues » et aux « nouvelles technique médicales » les pratiquants de la circoncision religieuse. J’espère qu’elle finira par apprendre que la circoncision est bénéfique pour la santé car elle protège hommes et femmes de plusieurs infections sexuellement transmissibles..

J’ai analysé le détail du vote et sans surprise la gauche a voté quasiment unanimement pour, alors quels seuls un petit nombre d’élus de centre-droit notamment russes, turques et britanniques ont osé voté contre.

Circoncision_conseil_europe

Résumé des coïncidences de Pourim

23 février 2013 Laisser un commentaire

Un excellent article introduisant les multiples « coïncidences » de Pourim et ses sens cachés :

http://www.theettingerreport.com/Jewish-Holidays/Purim-Guide-for-the-Perplexed-2013.aspx

 

Catégories :Iran, Judaisme Étiquettes : , ,

Le Hezbollah mouille dans sa culotte

29 juillet 2012 Laisser un commentaire

http://www.jpost.com/MiddleEast/Article.aspx?ID=279208&R=R1

Pourquoi le hezbollaz lâche aujourd’hui une vidéo de son passé glorieux ? On voit en effet des terroristes capturer des soldats israéliens à la frontiére israélo-libanaise. Les libanais ont peur car la chute probable du dictateur syrien ‘Assad, leur fera perdre un allié précieux, un fournisseur d’armes et une continuité géographique avec la maison mére iranienne. Sans le régime allawite, certes le Hezbollah pourrait récupérer ses armes chimiques mais il sent surtout venir la foudre israélienne. Je suis sur qu’ils sont déjà en train de «recruter» des «volontaires» mineurs et féminines pour leur prochaine guerre.

Posted from Android

Catégories :Iran, Israel