Archive

Archive for the ‘Union Européenne’ Category

Caroline Glick démonte l’ambassadeur danois lors d’une conférence à Jérusalem

13 décembre 2014 Laisser un commentaire

L’échange musclé a eu lieu ce jeudi soir lors de la Jerusalem Post Diplomatic Conference organisé par le célèbre journal anglophone. Glick, journaliste américano-israélienne, a une colonne permanente au Jpost qui traite principalement du conflit judéo-arabe.

 

Publicités

Rare vidéo d’une village juif de pologne avant les nazis

27 février 2014 Laisser un commentaire

Il s’agit du village de Wielopole Skrzyńskie dans le sud-est de la Pologne actuelle, probablement en juillet 1939, quelques semaines avant l’invasion nazie.

Un leader du parti néo-nazi hongrois se convertit au judaïsme

27 octobre 2013 Laisser un commentaire

Cette histoire est tout bonnement hallicinante et pourrait faire l’objet d’un film !

Csanad Szegedi a découvert ses racines juives l’années dernière lorsque sa grand-mère lui a avoué avoir perdu une grande partit de sa famille à Auchwitz.

Csanad Szegedi

 

La jeune d’extrême droite faisait alors parti des leaders de Jobbik, qui enchaîne les succès électoraux depuis quelques années et inquiète toute la communauté juive d’europe centrale.

Approché par un Rav du mouvement ‘Habad, il s’est convertit au judaïsme orthodoxe et a quitté le parti malgré les demandes des leaders de Jobbik d’y rester pour « laver » le mouvement des critiques d’antisémitisme.

 

Photo de la Yeshiva du ‘Hatam Sofer

20 octobre 2013 Laisser un commentaire

Yeshiva du ‘Hatam Sofer au début du 19ème siècle

La classe, non ?

Le Hatam Sofer (Rabbi Moché Schreiber de son vrai nom) est né le 26 septembre 1762 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne et décédé le 3 octobre 1839 à Bratislava, capitale de l’actuelle Slovaquie. C’est l’une des grandes figures du judaïsme européen du xixe siècle [Source]

Catégories :Judaisme, Union Européenne

Obama pacifiste, UNESCO tolérant et Europe protectrice

Comme vous devez déjà l’avoir lu, Obama poursuit son credo d’appaisement et évite toute confrontation. Il pense que la parlotte est plus efficace que l’action pour s’occuper des éléments les plus dangereux dans le monde.

C’est ainsi qu’il soutint le deal russe proposé à la Syrie de faire détruire l’intégralité de leurs stocks d’armes chimiques et batériologiques. Et c’est ainsi, qu’il contacta le nouveau président iranien, un appel téléphonique qui met fin à 24 ans de silence radio entre Washington et Téhéran. On ne rit pas avant de voir le résultat s’il vous plaît (ça va être dur).

Pendant ce temps, l’anti-sémitisme poursuit sa folle route à travers le monde et Netanyahou s’égossille aux Nation Unis à convaincre les leaders du monde qu’il faut renforcer les sanctions anti-nucléaire iranien :

  • Le jeune sergent Tomer Hazan de Bat Yam a été assassiné le 20 septembre dernier dans un get-apen tendu par un collègue palestinien du restaurant où ils travaillaient. Ce gentil travailleur en situation illégale, voulait l’utiliser comme monnaie d’échange pour libérer son frère, détenu en Israël pour activité terroriste.  Avait-on besoin d’une preuve pour affirmer que négocier avec les terroristes (Shalit, pourparlers) créent de nouveaux actes terroristes ?
  • Le jeune sergent  Gavriel Kobi de Tirat Carmel a été également assassiné, 3 jours plus tard. Un sniper arabe palestinien l’a mortellement touché à la nuque, au carrefour de Tut Atarek, près de Tombeau des Patriarches de ‘Hévron. Kobi n’était là que pour assurer la sécurité des pélerins autour du deuxième lieu le plus saint du judaïsme.
  • L’UNESCO, chargé normalement de préserver des lieux historiques à travers le monde, a condamné Israël par six résolutions lors de son comité exécutif à Paris ce vendredi. Organisation archi-politisée comme l’a démontré l’acceptation des palestiniens en tant qu »Etat de Palestine », les israéliens ont suspendu tout coopération avec elle en Eretz Yisrael depuis mai. Ce refus entraîna donc la première résolution contre l’Etat juif. Quant aux cinq autres, elles sont toutes à mourir de rire (pour l’instant) :

The resolutions condemned Israel’s archaeological digs at the Mugrabi Bridge near the Temple Mount, the naming of the Cave of the Patriarch’s and Rachel’s Tomb in the West Bank as national heritage sites, as well as the deterioration of education and cultural institutions in the West Bank and Gaza.

Quand même nommer un site historique par son nom, euh, historique est condamnable, on se demande ce qu’Israël peut encore faire sans recevoir des critiques.

  • L’adoption par l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (groupe qui n’émet que des recommandations, à ne pas confondre avec le vrai Parlement Européen représentant « seulement » les 27 état de l’Union Européenne) d’une résolution condamnant les « circoncisions de jeunes garçons pour des motifs religieux ». Le texte est sensé protéger tout forme d’intégrité physique sur mineurs mais mélange mutilation, excision et circoncision. La rapporteuse socialiste s’est défendue de tout amalgame en prétendant que la résolution adaptée « invite aux dialogues » et aux « nouvelles technique médicales » les pratiquants de la circoncision religieuse. J’espère qu’elle finira par apprendre que la circoncision est bénéfique pour la santé car elle protège hommes et femmes de plusieurs infections sexuellement transmissibles..

J’ai analysé le détail du vote et sans surprise la gauche a voté quasiment unanimement pour, alors quels seuls un petit nombre d’élus de centre-droit notamment russes, turques et britanniques ont osé voté contre.

Circoncision_conseil_europe

Analyse des juifs européens par Gurfinkiel

Un excellent article de Michel Gurfinkiel, détaillant la situation des juifs en Europe et en France en particulier. L’analyse est parfaite et complète si vous n’avez pas peur de l’anglais.

Gurfinkiel est journaliste et écrivain, il fut éditeur à Valeurs Actuelles et est une figure reconnue du milieu intellectuel juif français.

http://mosaicmagazine.com/essay/2013/08/you-only-live-twice/

 

Un autre décret anti-juif à Tish’a Beav

16 juillet 2013 Laisser un commentaire
Juif priant au Mur des Lamentations à Jérusalem le 9 av

Juif priant au Mur des Lamentations à Jérusalem le 9 av

L’Union européenne a exclut aujourd’hui, le 9 av, les implantations juives au delà de ligne verte d’armistice de 1949-67 en Israël et la Jordanie de tous les accords passés avec l’Etat d’Israël.

Aujourd’hui, le 9 av, est le jour qui marque les destructions des deux Temples de Jérusalem et d’autres évènement tragiques du peuple juif. Coincidence ? Bien sur que non.

European Union foreign ministers strongly stated that all of the body’s agreements with Israel only applied to the pre-1967 lines, as they spoke out on Monday against Israeli settlement plans including the development of E1. A diplomatic source told The Jerusalem Post that he feared some of the language in the council statement was placed there to lay the groundwork for labelling and possibly banning settlement products in the future.

http://www.jpost.com/Diplomacy-and-Politics/EU-Treaties-with-Israel-apply-only-to-pre-67-lines

De nombreuses personnalités de la droite israélienne appellent Netanyahou à l’annexion de tout ou partie de la Judée-Samarie, vu que les européens ne font plus aucune différence entre les quartiers est de Jérusalem et les villages juifs isolés de Samarie.

La gauche israélienne a réagit de façon grotesque en désapprouvant globalement la décision européenne mais en exigeant du Premier Ministre qu’il prenne des mesures radicales pour redémarrer les négociations avec les arabes palestiniens. Etant donné que la gauche considère la Judée-Samarie comme un territoire arabe palestinien, il est maintenant établi que les travaillistes de Ya’himovich et les gauchistes de Gal-on sont complètement en ligne avec les européens (et la ligue Arabe).

Update 17/7/13 : l’exclusion de la Judée-Samarie ne concerne en réalité que les prix, dons et subventions provenant de l’Union Européenne, et non les accords commerciaux. J’ajoute quand même que cela peut être considéré comme un début, un moyen de tester l’opinion pour voir si un boycott complet serait accepté ! Des commentateurs ont également noté que les palestiniens seraient les premiers punis par cette mesure car l’économie des « implantations » offre beaucoup d’emplois aux voisins palestiniens dans la construction, l’artisanat et le commerce.

“If people knew what it was really about, they would be much less upset,” Sandra De Waele, EU first counsellor, told The Times of Israel, stressing that the regulations did not apply to trade agreements or the marketing of products from the West Bank

http://www.timesofisrael.com/eu-says-israelis-overreacting-to-anti-settlement-measures/