Archive

Posts Tagged ‘Israel’

La fin de la chasse d’animaux en Israël ?

English: Noah sent out this dove Русский: Ной ...

Noah and a dove (Wikipedia)

Une étude montrant que 72% des israéliens sont pour l’interdiction de la chasse « récréative » sera présentée aujourd’hui au Knesset Internal Affairs and Environment Committee.

Je suis personnellement pour une telle interdiction car la Torah n’apprécie guerre la chasse :

  • les animaux casher sont tous domestiqués : bovins, moutons et volaille ;
  • les quelques animaux sauvages casher comme les mouflons ne peuvent être mangés qu’après une she’hita (égorgement rapide avec une lame sans défaut) et jamais après avoir touché par balle ;
  • les chasseurs dans la Bible sont mauvais : Nimrod et ‘Esaw ;
  • les goyim, soumis aux sept lois de Noah‘, ne doivent pas manger la chair d’un animal vivant et par extension ne doivent faire souffrir aucun animal (à priori ne concerne pas les poissons et insectes).

Israël est peuplé majoritaire de juifs, la chasse devrait donc y être interdite car même les non-juifs sont soumis aux commandements bibliques publiques.

Publicités

Links round-up – dimanche 28 décembre

28 décembre 2013 Laisser un commentaire

Lettre ouverte à l’église St James de Londres

Un article éloquant sur la décision ridicule d’une église anglaise d’ériger une réplique d’une portion du mur de protection israélien en Judée et Samarie

Israel to announce plan for attracting more French Jews

L’Agence Juive a enfin réalisé tout le potentiel de l’immigration depuis la France. 2013 fut une année record avec 3000 français qui ont fait leur ‘aliyah en Eretz Yisrael, soit deux plus qu’il y a 20 ans. L’Agence Juive espère attirer 42 000 français d’ici à 2017.

PA: Everyone Has a Right to Boycott Israeli Products

Avec la citation du mois pour la fin :

It also urged all countries to end « all trade and relations with companies from or involved in the illegal Israeli settlements. »
Mahmound Abbas, Président de l’Autorité palestinienne, le 20/12/13

C’est grâce à Israël que l’économie palestinienne arrive péniblement à survivre, que 15% de ces actifs travaillent pour des israéliens et que bien plus le souhaitent, Abbas sait pertinemment qu’il est ridicule et c’est pourquoi il rejette de parler formellement de « boycott ».

Les israéliens plus généreux que les français et les arabes

15 décembre 2013 Laisser un commentaire

Ce sondage fut réalisé dans 135 pays (94% de la population mondiale) par le très sérieux institut Gallup et le rapport 2013 qui vient de paraître est disponible gratuitement en ligne.

Sans surprise pour ceux qui connaissent la culture anglo-saxone, les pays anglophones arrivent en tête. Les Etats-Unis sont même premier, un résultat qui ne manquera pas d’énerver les anti-américains primaires qui n’ont cesse de les accuser d’être avares et de profiteurs.

Sans surprise, Israël « écrase » ces voisins arabes et se situe dans la moyenne européenne haute.

Le mythe de l’arabe palestinien hospitalier et généreux devient ridicule au regard de sa 127ème place sur 135. D’autant que la pauvreté n’est pas un frein à la générosité puisque la Birmanie, le Sri Lanka et la Lybie sont dans le top 20 !

Classement et score de certains pays au World Giving Index 2013 représentant 94% de la population mondiale

Classement et score de certains pays au World Giving Index 2013

Editoriaux roundup

14 décembre 2013 1 commentaire
Samaria

Samaria (Photo credit: ArkanGL)

http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id=14003

The legal case for Judea and Samaria
For years, the world has regarded Judea and Samaria as Palestinian territory illegally occupied by Israel • But now a group of hundreds of jurists from Israel and abroad is fighting back in the battle for the historical and legal truth.

http://rubinreports.blogspot.com.au/2013/12/arab-israeli-conflict-neo-mandate.html

Arab-Israeli Conflict: The Neo-Mandate Solution
If the current Obama-Kerry plan for an Israel-Palestinian deal is implemented, scores of Americans would likely die.

http://www.jewishpress.com/indepth/opinions/the-palestinian-refugees-a-reality-check/2013/12/14/?utm_source=feedly

The Palestinian Refugees: a Reality Check
Before the 1948/9 War, 800,000 Arabs (per inflated numbers) resided within the boundaries of “pre-1967 Israel”. At the end of that war, 170,000 Arabs stayed in Israel.  Of the remaining 630,000 Arabs, 100,000 were absorbed by Israel’s family reunification gesture; 100,000 middle and upper class Arabs left before the beginning of the 1948-49 war and were absorbed by neighboring Arab states; 50,000 migrant laborers returned to their Arab countries of origin; 50,000 Bedouins joined their brethren-tribes in Jordan and Sinai; and 10,000 were war fatalities. Thus, the actual total number of Palestinian refugees was 320,000.

Quelques bonnes nouvelles ?

8 décembre 2013 Laisser un commentaire

Good news from IsraelDevant le flot d’analyses apocalyptiques sur le deal irano-occidental (et je place l’Iran en premier de façon délibérée), je vous propose quelques liens qui pourraient vous remonter le moral sur la sitation en Israël :

Forte hausse du nombre de démarrages d’habitations en Judée et Samarie

Le nombre d’habitations achevées est toujours extrêmement faible (moins de 1500 en rythme annuel, contre plus de 2000 en 2009) mais au moins le nombre de nouvelles constructions s’accélère et les récentes déclarations du gouvernement israélien vont dans le bon sens.

Loi obligeant un référendum pour toute cession ou échange d’une partie de Jérusalem, sur le point de passer

Netanyahou a donné le dernier feu vert pour obliger le gouvernement à un référendum dans le cas où un accord de paix avec les arabes palestiniens impliquerait de donner ou échanger des terres de Jérusalem. Le reste de la Judée et la Samarie ne sont malheuresement pas inclus. On remerciera les députés du Likoud et de Bayit Yéhoudi pour avoir insister sur cette loi forcément détestée par la gauche israélienne.

Le « Conseil des droits de l’homme » onusien va inviter Israël dans le groupe géographique « Western Europe and Others »

Empêchée de rentrer dans le groupe asiatique par les nations musulmanes du moyen-orient, les européens vont finalement faire entrer Israel dans leur groupe (un peu comme pour les tournois sportifs !). Cela était une pré-condition à la ré-admission d’Israël dans le Conseil qu’elle avait quitté en 2012 à cause de son obsession anti-israélienne et pro-arabe. Il est malheureusement toujours fréquent, qu’en une session, le Conseil condamne plusieurs fois Israël et aucun autre état dans le Monde ! Voir également mon billet ici.

La circoncision ne diminue pas le plaisir, un méta-étude scientifique récente affirme

Des scientifiques australiens ont étudié 40 études menées sur la circoncision et affirme que celle-ci ne diminue ni la sensitivité, ni le plaisir sexuel. Les quelques études précédentes affirmant le contraire n’étaient pas assez rigoureuses. L’équipe australienne rappelle que la circoncision diminue ou fait disparaitre les risques :  de cancer du pénis, de la prostate (pour les hommes), des cervicales (pour les femmes), d’infections causées par l’HPV, le Chlamydia et même par le VIH. La quasi-totalité de la population israélienne est circoncise à un très jeune âge, suivant le commandement de la Torah de circoncire son fils au huitème jour. Cette acte marque l’alliance entre Dieu et son peuple, un homme non-circoncis se place donc en dehors de la communauté même si halakhiquement il reste juif.

La fausse victoire de l’Occident sur le nucléaire iranien

24 novembre 2013 Laisser un commentaire

Image de l'agence de presse publique iranienne montrant le drapeau iranien au dessus des noms des pays du P5+1.Ce dimanche les américains, russes, chinois, français, britanniques et allemands ont signé un accord avec les iraniens sur la question du nucléaire en Iran. Cet accord est présenté par la presse mondiale et par Obama comme historique. Il garantirait que l’Iran n’acquérirait pas l’arme nucléaire et permettrait la reprise des relations politiques et commerciales entre l’Iran et les Etats-Unis après près d’un quart de siècle de gel.

Mais comme le relève MenaPresse, il n’y a aucun réel accord : il s’agit d’un joint plan of action de 6 mois basé sur des voluntary measure iraniennes.

Mais comme le note plusieurs éditoriaux dont celui du Jpost, cela n’empêchera pas  l’obtention d’une bombe par les mollahs : au mieux cela ralentira le programme.

Mais comme le revèla la chaîne 10 israélienne , des pourparlers secrets bilatéraux US-Iran avant commencé avant les négociations officielles « P5+1« .

Et comme l’a dit Netanyahou en privé, il empêche toute interventition militaire israélienne pour six mois au moins.

Les pro-négociations prétendent que les sanctions ont fonctionné puisqu’elles ont amené Rouhani à « la table des négociations » et qu’il est donc équitable de les lever si l’Iran s’engage sur la voie d’un programme nucléaire pacifique. Mais si les négociations fonctionnent, pourquoi justement arrêter ? Il faut les maintenir jusqu’à ce que les iraniens stoppent totalement d’eux-mêmes leur programme, contraint par la puissance économique des sanctions ! D’autant qu’Obama étaient contre ces sanctions que le congrès américain l’a forcé à signer.

J’ai envie de croire à une issue pacifique à l’agressivité iranienne, mais je ne peux ignorer ces faits, les récentes déclarations anti-israéliennes (alors même les négociations étaient en cours !) et le rejet de l’accord par les seuls pays vraiment concernés par un iran nucléaire, c’est à dire Israël, l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Il ne nous reste plus qu’à attentre six mois pour juger sur pièce d’un éventuel accord final…

 

5000 arabes de Judée et Samarie de plus pourront travailler en Israel

8 septembre 2013 Laisser un commentaire

Netanyahou vient d’autoriser à 5000 résidents des territoires palestiniens supplémentaires de travailler en Israël, portant ce chiffre à 40 000.

Cette hausse de 15% est une excellente nouvelle car c’est du « win-win » : les israéliens profitent d’une main d’oeuvre bon marché et qualifiée, les arabes ont des opportunités de travail très intéressantes car bien mieux payées que dans leurs territoires où le chômage est endémique, et enfin, cela permet de réduire la dépendance de l’économie israélienne envers la main d’oeuvre importée d’Asie orientale.

Et comment ne pas voir que les motivations économiques surpassent très souvent les considérations nationalistes ? Est-ce qu’une forme de co-existence par le travail n’est pas préférable à un vulgaire morceau de papier sans valeur signé sur le jardin de la Maison Blanche ?