Archive

Posts Tagged ‘Jews’

Links round-up – dimanche 28 décembre

28 décembre 2013 Laisser un commentaire

Lettre ouverte à l’église St James de Londres

Un article éloquant sur la décision ridicule d’une église anglaise d’ériger une réplique d’une portion du mur de protection israélien en Judée et Samarie

Israel to announce plan for attracting more French Jews

L’Agence Juive a enfin réalisé tout le potentiel de l’immigration depuis la France. 2013 fut une année record avec 3000 français qui ont fait leur ‘aliyah en Eretz Yisrael, soit deux plus qu’il y a 20 ans. L’Agence Juive espère attirer 42 000 français d’ici à 2017.

PA: Everyone Has a Right to Boycott Israeli Products

Avec la citation du mois pour la fin :

It also urged all countries to end « all trade and relations with companies from or involved in the illegal Israeli settlements. »
Mahmound Abbas, Président de l’Autorité palestinienne, le 20/12/13

C’est grâce à Israël que l’économie palestinienne arrive péniblement à survivre, que 15% de ces actifs travaillent pour des israéliens et que bien plus le souhaitent, Abbas sait pertinemment qu’il est ridicule et c’est pourquoi il rejette de parler formellement de « boycott ».

Publicités

Contra Sharon Shenhav du ‘International Council of Jewish Women’

Le papier écrit par cette avocate me laisse pantois. Non pas par son idéologie, une soupe égalitariste de gauche, mais parce qu’elle prétend représenter les valeurs des « femmes juives ».

En France cette ONG semble absente, affilié à la méconnue « Coopération Féminine », une association caritative et plutôt apolitique (sauf si on considère que les parties de scrabble dans la plus grande synagogue historique parisienne sont une revendication politique !).

Voici donc quelques extraits commentés de l’article de Sharon Shenhav, « Why do Jewish women still need to demand equality?« . Il s’agit d’une liste de doléances, à l’égard de la communauté juive (et particulièrement les hommes orthodoxes).

Decision-making in government is still dominated almost entirely by men. Yes, the recent elections in Israel have resulted in the largest number of female MKs serving in the Knesset – but that number is 27. Certainly not 50 percent and therefore not even close to equality. Several female ministers hold important portfolios, but the cabinet is clearly male-dominated and decision making at the highest levels of government is controlled by men.

Un grand classique des complaintes de gauchistes. Les choses avancent mais, d’après eux, pas assez vite. Peut être que le nombre de femmes ministres et députées augmentent mais restent largement inférieur à celui des hommes car il faut laisser le temps à une nouvelle génération où autant de femmes que d’hommes sortent diplômés des instituts politiques ? N’allez pas dire ça à Sharon, surement partisante de quotas discriminatoires pour arriver à sa parité sexuelle.

Economic equality, as recently shown in several studies, does not exist. Women earn over 30% less than men, even when they hold executive positions.

Les noirs américains gagnent moins que les blancs, qui eux même gagnent moins que les asiatiques et les juifs. Si je suis le raisonnement de Sharon, les américains sont racistes envers les noirs et les blancs non-juifs. Et on sait très bien que ça n’est pas le cas.

This inequality exists despite the fact that in Israel women are more highly educated than men. Somehow, the academic achievement of Jewish women does not translated into economic equality.

L’auteur ne regarde pas au bon endroit. Au lieu de se focaliser sur l’employeur et la « société », il faut regarder pourquoi les femmes juives choisissent des postes aux salaires et/ou responsabilités inférieures. Comme ‘la démontré le professeur d’économie américain Sowell, les grossesses et l’éducation des enfants ont un impact énorme sur la carrière des femmes. Elle retardent ou bloquent leurs promotions pendant que les hommes continuent d’évoluer. Une donnée frappante : à 40 ans une  femme célibataire sans enfant gagne plus qu’un homme dans la même situation. Inversement, un homme marié avec enfants de 40 ans gagnent plus que son homologue célibataire. Les femmes juives n’ont aucune immunité à l’impact des enfants sur leurs carrières professionnelles.

The Jewish divorce process is completely controlled by male Orthodox rabbis.

On conclue par ce genre d’introduction que pour Sharon, un homme orthodoxe = un macho. Les hommes jugés défavorablement par une juge femme devraient-ils crier à la discrimination ?

We are all aware of the tragic and shameful existence of agunot, women trapped in an unwanted or non-existent marriage because their husbands refuse to give them a get, or bill of divorce.

Il s’agit une ultra-minorité de cas. Et il existe des cas inverses, encore moins nombreux, où la femme refuse de divorcer et bloque son mari. Les rabbins dati-leoumi, « sionistes religieux », connus pour trouver des approches plus adaptées au monde moderne, ont déjà proposé des solutions à ces cas. Ne retenez pas votre souffle en attendant que l’ICJW les soutiennent. Car la bataille des féministes n’est pas celle des ‘agunoth, mais de renverser le « patriarcat » pas à pas.

The Women of the Wall have shown us that Jewish women are barred from praying according to their wishes, though Jewish men seem to be able to pray in any manner they choose.

LOL ? Apparemment, Sharon a un léger problème avec le concept de droit et devoir. Les hommes non plus ne peuvent pas prier comme ils le souhaitent. Un travesti ou un nudiste sera refoulé.

Comme je l’avais écrit dans un post précédent, la partie la plus proche du Kotel Ma’aravi (a.k.a. le mur des lamentations) fonctionne comme une synagogue avec son rabbin orthodoxe et des prières quotidiennes traditionnelles. Il est normal que les règles soient donc les mêmes que dans une synagogue orthodoxe classique. Ce n’est pas le cas du reste de la Plaza ou du mur de l’arche de Robinson au sud.

The shocking photos of women being arrested for wearing a tallit or carrying a Torah are a source of shame to the State of Israel and the Jewish religion worldwide.

Et ces juifs hommes et femmes refoulés sur le Mont du Temple quotidiennement, parfois car ils ont osé bouger les lèvres (tout prière non-musulmane est interdite par l’autorité religieuse islamique jordanienne en charge de l’esplanade) ? N’est pas une plus grande disgrâce ? Comment peut-on accorder plus de place à trois soixanthuitardes avec un tallit quand sur le lieu le plus saint du Judaïsme, on empêche à un juif de faire une seule bénédiction ?

These heroic women will be celebrating Rosh Hodesh on Friday, May 10, and the world will be watching[..]

« The world will be watching heroes »

Quand le monde continue d’attaquer la légitimité d’Israël, que ses voisins emmagasinent des armes et endoctrinent leurs peuples, les féministes pensent que l’urgence est d’applaudir une prière libérale devant le dernier mur de Son temple en ruine. C’est ce que le monde veut, ce que Dieu attend de nous !

Domestic violence and other forms of violence against Jewish women continue to exist, despite good legislation and more robust enforcement of these laws by the criminal justice system.

Israël a des taux de violences conjuguales (et violence tout court) totalement en ligne avec les autres pays de l’OCDE. Sharon empile les sujets pensant que la quantité remplacera la pertinence.

Equality in the Jewish home is still unfulfilled.

Comprendre : le judaïsme libéral/réformé n’est pas majoritaire en Israël. Thank God.

Even when a woman has achieved a successful career, she returns home to take on the major role in child-rearing, cooking, shopping, car-pooling and cleaning.

Comprendre : comment les femmes juives peuvent encore s’occuper de leurs enfants, cuisiner, laver et faire les courses ? Pourquoi le féminisme ne fonctionne pas à plein régime après tout l’endoctrinement qu’on a lobbyé dans les écoles, les universités et les halls de ministères ?

Peut être parce que le Judaïsme authentique nous a préservé de ses horreurs que sont le féminisme radicale et la féminisation de la gente masculine.

Her modern, liberal, educated husband or partner seems blind to the need for him to take on an equal share of the work at home.

Soit les femmes ont choisi librement de faire le travail qu’elles font à la maison et Sharon doit la fermer. Soit elles y sont contraintes… et on attend toujours une preuve scientifique de Sharon et al.

PS: notez le terme « partner », il ne faudrait surtout pas qu’une libérale encourage le mariage…

Yes, despite a great deal of progress in the last 50 years, Jewish women have not yet achieved full equality.

Elles ont fait bien mieux, elles ont plus que largement contribué à la construction de l’Etat d’Israël et à la préservation du peuple juif.

Les liens du dimanche

20 janvier 2013 Laisser un commentaire

Intellectual savages ? By GIULIO MEOTTI @Jpost.com

Benighted humanists in Israel and in the West believe that Hamas’s terrorists are brainwashed, poor or illiterate, when in fact the best minds of Palestinian society are at the top of Islamic terrorism.

12 killed in airstrike on Palestinian Arab camp – and no one reports it Posted by Elder of Ziyon @Elder of Zyion

Good luck finding any major Western media reporting this. The value of Palestinian Arab lives is directly proportional to the involvement of Jews in their deaths.

Jordanian columnist uses « The Onion » as his news source Posted by Elder of Ziyon @Elder of Ziyon

When your entire mind is already filled with hate, there leaves little room for thinking.

Only 0.6% of world’s Christians live in Middle East By HAVIV RETTIG GUR @Times of Israel

Pew study finds fewer than 13 million Christians, out of 2.2 billion adherents worldwide, still in the region where faith was born

Bonne lecture !

 

Quelle sera la position sur la Judée Samarie du prochain gouvernement de Bibi ?

23 décembre 2012 1 commentaire

Nous ne sommes plus qu’à un mois de l’élection et les différents partis s’exitent et testent l’opinion sur certains sujets sensibles. La politique israélienne des « territoires » est au coeur de la campagne électorale à droite.

Naftali BennettL’étoile montante de la droite, après l’intégration de Yisrael Beitenou dans le Likoud et l’inculpation de son leader pour fraude, est Naftali Bennet le chef de file de Bait Yehudi. Représentant les sionistes religieux, il a fait des déclarations assez classiques finalement sur sa positions vis-à-vis de la Judée-Samarie.

I would not call publicly to refuse orders […] To expel people from this land is a horrendous thing. I will work with all my soul and with all my strength not to allow that to happen.

Devant l’avalanche de critiques de la quasi totalité des partis israéliens, son collègue Moti Yogev a pris sa défense :

He said on a personal, emotional level that he wouldn’t be able to, and would be willing to pay for it. Nobody called publicly for refusing IDF orders.

Netanyahou a lui même été très dur vis-à-vis de Bennet, son ancien chef de cabinet qui a pourtant déclaré ouvertement vouloir faire parti d’une coalition avec le Likoud :

These are very grave remarks […] The State of Israel’s existence is founded on the IDF. Anyone who advocates refusing IDF orders will not be part of the coalition in the next government.

Bennet a lui même modéré ses propos :

 Thousands of young people could think that I called to refuse orders, and take a mistaken example from me. I did not call to refuse orders. I have been serving in the IDF for 22 years as a fighter and a commander, and I never called to refuse orders – every intelligent [television] viewer understood that. […] I pray with all my heart that a command like this will never be given again, but I want to say clearly: Every soldier must fulfill orders.

Et contre-attaque :

Mr. Prime Minister – yes or no? Do you plan to uproot Jews from their homes again? [Bayit Yehudi] will be a big, significant party that will prevent a situation in which IDF soldiers will face such inhumane dilemmas again.

Mais Bennet est aussi attaqué par sa droite, avec le journaliste et activiste Martin Sherman qui ne croit pas à la proposition de Bennet d’annexer la « zone C » de la Judée-Samarie.  Il préfère l’annextion pure et simple de toute la région et des compensations financières (par famille) à tous les arabes souhaitant partir. Sherman met en avant l’incontrôlable frontière que créerait une annexion partielle : la limite entre les zones palo A+B et la zone israélienne C fait 1000 km de long !

Un contre-argument facile serait de transferer aux arabes une petite partie de la zone C afin d’obtenir un territoire le plus contigu possible et donc, la frontière plus courte.

Les territoires palestiniens seraient alors composés d’un bloc en Samarie autour des grandes villes de Ramallah et Napolouse (Shechem), un bloc en Judée autour de Hébron-Beit Le’hem et enfin de Gaza, déjà independant depuis des années. Cette situation serait bien meilleure qu’aujourd’hui car elle poserait les bases d’un état tout en garantissant à l’état juif des frontières défendables. Israel serait donc « agrandie » avec les villes juives situées à l’ouest de la Samarie, des banlieues de Jérusalem, de Maale Adumim, de la vallée du Jourdain et du désert de Judée.

Bibi et Liberman sont plutôt dans l’optique « garder les grandes implantations, Jérusalem unie et le contrôle militaire de la vallée du Jourdain. Mais les 35 premiers députés de la liste Likoud Beitenou sont tous sauf des pro-Oslo et si le prochain gouvernement inclue Bait Yehudi, le duo de l’exécutif devra tenir compte du parlement dans leurs futures négociations avec Abbas et Obama.