Archive

Posts Tagged ‘Maghreb’

Suite des élections aux Maghreb 2012

Emblem of Maghreb/Maghreb Union

Emblem of Maghreb Union (credit: Wikipedia)

Voici la suite de mon article détaillant les élections qui eurent lieu au Maghreb en 2011.

 

Je souhaite parler ici des trois élections qui ont eu lieu au Maghreb en 2012 : les élections legislatives en Libye et en Egypte (2ème partie) et l’élection du président egyptien dont j’avais par ailleurs donné un résultat provisoire.

 

La main mise des Frères Musulmans en Egypte est confirmée et si les libéraux semblent avoir pris la tête en Libye, le flou reste entier car on ne connait très mal le positionnement des 120 élus locaux hors partis (exigé par la nouvelle constitution libyenne). Les islamistes prétendent que nombre  d’entre eux les soutiennent.

 

Mursi a finalement gagné sa finale et est devenu le premier président islamiste de l’histoire de l’Egypte. Un conflit oppose actuellement Mursi avec les chefs militaires et la Cour suprême qui tentent d’invalider l’élection du parlement. La place Tahir est le théâtre presque quotidien d’affrontements entre l’armée et de jeunes déçus de la tournure des évenements.

 

Globalement les islamistes ont avancé leurs pions partout au Maghreb, de Dakhla à El Arish. Les évenements récents au Sinaï montrent à quel point la donne à changer pour Israël. Prétextant une attaque d’un groupuscule d’Al-Quaïda sur un poste frontière egyptien en face d’Israël, Mursi a ré-armé le Sinaï malgré des interdits clairs du traité de paix israélo-egyptien de 1979. Les israéliens, trop contents de voir que les egyptiens fassent quelquechose pour protéger la frontière (le gang d’islamistes a en effet tué tous les soldats egyptiens pour leur voler une voiture afin de foncer sur les gardes frontières israéliens… qui les ont abattu sans problème), ont applaudi avant de se rendre compte que tout ça ressemblait furieusement à l’Alsace des années 30.

 

Mais maintenant, place aux chiffres :

 

 

 

 

 

Publicités

Les islamistes largement vainqueurs dans les élections maghrébines de 2011

12 décembre 2011 3 commentaires

Islam is the solution« Le printemps arabe est fini et l’hiver islamiste commence ».

Les révolutions des rues arabes ont fait tombé Ben Ali en Tunisie, Mubarak en Egypte, et bientot El Assad en Syrie. Elles ont également apporté des réformes démocratiques au Maroc et en Jordanie, les deux royaumes arabes revendiquant encore un souverain descendant direct de Mohammed.

En 2011, des élections parlementaires ont eu lieu au Maghreb : Maroc, Tunisie et Egypte (pour cette dernière en trois parties dont deux à venir en 2012). Les partis islamistes et plus particulièrement, les Frères Musulmans, sont les grands vainqueurs. Les attentes de démocratie libérale des occidentaux ne se sont pas réalisées (surprise surprise !). Cela traduit une profonde méconnaissance de la culture arabo-musulmane par les occidentaux :

  • Les jeunes urbains sont occidentalisés mais la majorité des maghrébins qui vont voter sont des gens plus âgés vivant dans les campagnes, les montagnes et les déserts ;
  • Les populations chrétiennes sont en déclin, à l’image des coptes chassés de leur terre ancestrale par l’intolérance islamique et la pauvreté perpetuelle du pays. Les chrétiens représentent justement le coeur des partis libéraux et laïcs que les occidentaux aiment voir à la télévision. Ils étaient aussi à l’origine de bon nombre de partis pan-arabes dans les années 40 et 50 ;
  • Les discours en anglais et en français sont édulcolorés pour rassurer les gouvernements occidentaux (heureusement que des organismes comme MEMRI traduisent les versions arabes régulièrement) ;
  • La démocratie n’est pas un produit exportable et ne peut se maintenir sans une volonté du peuple.

Synthèse des résultats des élections au Maghreb en 2011

Muslim brotherhood logo

Catégories :Egypte, Maroc, Tunisie Étiquettes : , , , ,