Archive

Posts Tagged ‘United States’

Pollard est un outil politique avant d’être un prisonnier politique

24 décembre 2013 Laisser un commentaire

English: rotsim et pollard babayit ("[We]...

Netanyahou demande d’inclure la libération de Pollard, un prisonnier israélien aux Etats-Unis accusé d’espionnage, comme pré-requis à la poursuite des négociations avec les arabes palestiniens.

Ma compréhension est que Bibi ne souhaite ni libérer un innocent, ni marquer des points auprès des juifs américains, mais tout simplement de jouer la montre. En faisant « payer » les américains, il les ralentit et leur fait comprendre que les israéliens n’ont pas à être les seuls à faire de sacrifices.

Il met aussi Obama (et Kerry) devant ses contradictions : si la libération d’une centaine meutriers est un acte « construisant la confiance », alors qu’il le prouve en ne libérant ne serait-ce qu’un prionnier n’ayant aucun sang sur les mains.

Publicités

La fausse victoire de l’Occident sur le nucléaire iranien

24 novembre 2013 Laisser un commentaire

Image de l'agence de presse publique iranienne montrant le drapeau iranien au dessus des noms des pays du P5+1.Ce dimanche les américains, russes, chinois, français, britanniques et allemands ont signé un accord avec les iraniens sur la question du nucléaire en Iran. Cet accord est présenté par la presse mondiale et par Obama comme historique. Il garantirait que l’Iran n’acquérirait pas l’arme nucléaire et permettrait la reprise des relations politiques et commerciales entre l’Iran et les Etats-Unis après près d’un quart de siècle de gel.

Mais comme le relève MenaPresse, il n’y a aucun réel accord : il s’agit d’un joint plan of action de 6 mois basé sur des voluntary measure iraniennes.

Mais comme le note plusieurs éditoriaux dont celui du Jpost, cela n’empêchera pas  l’obtention d’une bombe par les mollahs : au mieux cela ralentira le programme.

Mais comme le revèla la chaîne 10 israélienne , des pourparlers secrets bilatéraux US-Iran avant commencé avant les négociations officielles « P5+1« .

Et comme l’a dit Netanyahou en privé, il empêche toute interventition militaire israélienne pour six mois au moins.

Les pro-négociations prétendent que les sanctions ont fonctionné puisqu’elles ont amené Rouhani à « la table des négociations » et qu’il est donc équitable de les lever si l’Iran s’engage sur la voie d’un programme nucléaire pacifique. Mais si les négociations fonctionnent, pourquoi justement arrêter ? Il faut les maintenir jusqu’à ce que les iraniens stoppent totalement d’eux-mêmes leur programme, contraint par la puissance économique des sanctions ! D’autant qu’Obama étaient contre ces sanctions que le congrès américain l’a forcé à signer.

J’ai envie de croire à une issue pacifique à l’agressivité iranienne, mais je ne peux ignorer ces faits, les récentes déclarations anti-israéliennes (alors même les négociations étaient en cours !) et le rejet de l’accord par les seuls pays vraiment concernés par un iran nucléaire, c’est à dire Israël, l’Egypte et l’Arabie Saoudite. Il ne nous reste plus qu’à attentre six mois pour juger sur pièce d’un éventuel accord final…

 

Le roi Ahab, la bible et l’archéologie

Union for Reform Judaism

Union for Reform Judaism (Photo credit: Wikipedia)

Mon commentaire en bas de l’article de Jpost « King Ahab: Prisoner of the text« , écrit par le « rabbin » libéral E. Kavon sur le roi Ahab et l’archéologie de la Samarie :

« Biblical archaeology liberates me, as a traditional Jew, from the constraints of the text »

The adjectives used by the writer in this sentence reveal his deceit.

« Biblical acheology » ? you’re either an archeologist or you’re not. Just because you’re digging in northen Israel does not make you a biblical archeologist. The term biblical archeology was and stil is much used by christians scholars who want to « prove the bible ». Exactly the OPPOSITE of what the writer is showing.

« traditionnal jew » ? the writer is a reform rabbi. The point of reform judaism is precisely to reform, to change judaism. You cannot be « traditionnal » and « reformed » just like you cannot be orthodox and liberal at the same time.

Once you remove those two misused adjectives, you’re left with the real message : « Archeology liberates me, as a jew, from the constraints of the text [ie the Bible] ».

Deceit indeed.

Les votres sont les bienvenues.

 

Evolutions du nombre d’élèves US par type d’écoles juives

18 août 2013 2 commentaires

nb d'élèves dans les écoles juives américaines

La hausse est quasi exclusivement du aux écoles Haredi. La forte natalité des ‘Hassidim (juifs d’Europe de l’est organisés en « dynasties » rabbiniques et suivant les préceptes du ‘Hassidisme) en est la principale cause. Le renouveau religieux démarré dans les années 70 et la hausse du nombre de Ba’alei Téshouva participent également à cette poussée continue.

Je note avec plaisir que les écoles modernes orthodoxes sont les seules écoles non-haredi à voir leurs effectifs augmenter, si on excepte le concept un peu flou d’école « communautaire« .

Ces dernières ont générallement un enseignement proche de ce qu’on pourrait trouver dans les école

Hasidic schoolchildren in Łódź, circa 1910s.

Hasidic schoolchildren in Łódź, circa 1910s. (Photo credit: Wikipedia)

s « conservative » (S.Schechter) mais ne sont associées à aucune dénomination afin d’attirer un plus large public. Elles sont particulièrement populaires dans les régions où établir une école par dénomination aurait été impossible vu le faible nombre de familles juives vivant autour. Elles répondent aussi à une demande de jeunes familles laïques d’avoir un enseignement juif peu religieux et peu contraignant, et laissant (l’illusion) aux enfants le choix de leurs pratiques.

Le stagnation ou baisse des trois dénominations principales américaines : reforme, conservative et centrist orthodox montrent que ces institutions sont restés figées dans la société américaine de la première moitié du 20ème siècle. Elles n’ont pas su répondre aux besoins des familles du 21ème :

  • chez les libéraux, la qualité de l’enseignement ‘Hol (profane), la non-appartenance à une institution, la diversité du public
  • chez les modernes orthodoxes, la qualité des enseignements ‘Hol et Kodesh (religieux), l’attachement à l’Etat d’Israël, le non-fondamentalisme
  • chez les ‘haredim, le regroupement par communautés et/ou autorités rabbiniques, par exemple: ‘Habad, Satmar, Beltz, etc, (qui peuvent apparaitre identique à un oeil extérieur mais dont les différences sont fondamentales pour leurs membres), la préférence pour de petites structures locales plutôt que de grands ensembles loins du domicile des parents.

Le prix est aussi un facteur essentiel et il sera intéressant d’avoir les chiffres post-crise financière de 2008-09.

Catégories :Judaisme, USA Étiquettes : , , ,

Kerry aux Israéliens : vous être trop riches et trop heureux

Kerry: Israeli ‘prosperity’ prevents sense of urgency about peace

“People in Israel aren’t waking up every day and wondering if tomorrow there will be peace because there is a sense of security and a sense of accomplishment and of prosperity.”

John Kerry, Secrétaire d’état américain, le 23 mai 2013

Ah ces juifs ! Si seulement ils étaient moins riches et plus appeurés, ils seraient obligés de signer un bout de papier avec leurs voisins meurtriers et je pourrai finir ma carrière sur une victoire !

Le Mali et Gaza

4 février 2013 Laisser un commentaire

En réponse à un commentaire d’un internaute sur l’article de American Thinker « Mali reveals the media Gaza’s bias »

A difference might be that what happens in Israel could affect the entire region and thus energy prices, while at least for now, Mali doesn’t affect America in any measurable way.

J’ai répondu :

Gaza, Judea and Samaria have no soil ressources, no pipelines, no ship canal. Only 1.4% of arabs and 0.2% of muslims in the world live there.

How can it affect « the entire region » ? because most muslim leaders use it as a scapegoat and a way to hide their own failures.

 

WASP

4 février 2013 Laisser un commentaire

WASP est un acronyme anglo-amaricain pour dire White Anglo-Saxon Protestant, c’est-à-dire le pionnier typique qui a bâti les Etats Unis.

Une boutade juive dit qu’en Israël, il veut dire White Ashkenazi Sabra Paratrooper (juif d’Europe de l’est né en Israël et ayant fait l’armée) puisque la construction de ce pays a aussi été faite en grande partie par un groupe spécifique.

Et dans les deux pays, ce groupe de pionniers est en train de devenir minoritaire.