Archive

Posts Tagged ‘Yesh Atid’

Composition du nouveau gouvernement

Ministres du gouvernement israélien du 19 mars 2013

Ministres du gouvernement israélien du 19 mars 2013

En bleu les ministères prestigieux et en jaune ceux importants mais un cran en dessous.

Ministres adjoints israéliens du 19 mars 2013

Ministres adjoints israéliens du 19 mars 2013

Quelques remarques personnelles essentielles :

  • Le Likoud conserve tout ce qui touche à l’armée, la sécurité et les relations avec l’étranger ;
  • Yesh Atid est clairement positionné sur les thèmes « sociaux-économiques ». A double tranchant, car si l’économie va mal, Lapid sera désigné coupable rapidement.
  • Bait Yéhoudi obtient le contrôle du rabbinat (pour faire avancer le sionisme-religieux en lui et place de l’ultra-orthodoxie des haredim), du commerce, et des constructions de logements en Judée-Samarie (même si Netanyahou reste le véritable valideur du cadastre) ;
  • Bennet est probablement le grand vainqueur car il répond à toutes les promesses électorales de Bait Yéhoudi tout en apparaissant comme un modéré qui a permis la réconciliation de Lapid et Netanyahou tout en détachant ce dernier de son alliance avec Shas (principal parti haredi et allié du Likud depuis deux décennies).
Publicités

Le prochain gouvernement sera finalement sans haredim !

Mea culpa. J’avais donc tort dans mon dernier article politique.

L’alliance entre Lapid et Bennet est finalement assez solide pour faire plier Netanyahou : les deux partis seront au gouvernement et les haredim n’y seront pas. Il n’y seront pas, non pas pour des raisons personnelles entre les leaders, mais parce que les vues de deux blocs semblement irréconciliables.

Les religieux à l’armée au coeur du débat

Bennet et Lapid insistent sur un enlistement militaire universel, y compris pour les haredim. Alors que Shas aimerait défendre le statut-quo où n’importe quel homme inscrit en yeshiva, pouvait reporter indéfiniment son service militaire, jusqu’à qu’il soit trop vieux pour le faire.

L’accord entre le Likoud, Bait Yehoudi et Yesh Yatid confirmerait un service militaire pour tous avec les 1500-2000 meilleurs étudiants en Yeshiva exemptés et un âge reculé à 22 ans pour les autres haredim (pour leur permettre d’étudier la torah pendant ces années si prisées).

Knesset_22_janvier_2013La nouvelle coalition

Avec 68 lmldéputés, Netayahou ne pourra se passer de Bait Yehoudi (ni de Yesh Atid bien sur). C’est une bonne nouvelle car cela va bloquer les éventuelles négociations de Livni avec Abbas. On peut espérer aussi qu’en échange de son soutien à Lapid, Bennet a négocié la continuation de la construction de logements en Judée et Samarie. Le fait qu’il demande le ministère du logement pour son parti, va dans ce sens.

Les ministères

Cela ne reste que des conjectures journalistiques mais on aurait ceci :

Ministères prestigieux

  • Défense : Moshe Ya’alon (L)
  • Affaire étrangères : Avigdor Liberman (L ex-YB)
  • Finance : Yaïr Lapid (YA)

Ministère importants

  • Intérieur : Yael German ? (YA ex-Meretz !)
  • Justice : Tzipi Livni (HT)
  • Education : Gideon Sa’ar (L) or R. Shai Piron (YA)
  • Industrie, commerce, travail et diplomatie publique : Naftali Bennet (BY)

Ministères secondaires

  • Construction et logement : Uri Ariel (BY)
  • Sercice religieux et conversions : R. Eli Ben-Dahan (BY)
  • Ministre des affaires sociales : Shaul Mofaz (K)
  • Ministre de l’environnement : Amir Peretz (parti de Livni ex-travailliste)

Est-ce que la droite a perdu les élections au profit du centre ?

28 janvier 2013 Laisser un commentaire

Les médias israéliens et internationaux ont majoritairement souligné la supposé victoire du centre et semi-défaite de la droite à cause des 19 sièges gagnés par un nouveau parti centriste et les 11 sièges perdus par l’alliance Likoud-Yisrael Beitenou.

Cependant, une analyse plus fine par bloc montre que le centre a en réalité perdu du terrain au profit du la gauche. La raison est que la gauche socialiste fut écrasée par le positionnement au centre-gauche de Kadima dirigé par Livni en 2009 qui lui a mangé une partie de son électorat.

En 2013, Kadima sous Mofaz a perdu toute crédibilité et Yesh Atid s’est positionné au centre-droit (voir mon précédent post). Les électeurs désireux d’un gouvernement de centre-gauche sans Bibi se sont alors tournés vers ‘Avoda de Ya’himovitch, le Meretz de Gal-on ou le nouveau parti de Livni.

Ajouté à une forte mobilisation des sympathisants de gauche, cela explique que malgré un plus grand nombre d’électeurs, le centre et la droite perdent tous les deux du terrain à la Knesset.

La droite a aussi perdu les 100 000 voix obtenus par AmShalem et Otzma LeYisrael qui ont échoué très près du minimum à atteindre pour entrer à la Knesset. A cela s’ajoute un déplacement à l’intérieur de la droite des électeurs traditionnalistes du Likoud vers Bayit Yehudi.

Nombre de voix aux élections israéliennes du 19 janvier 2013 par bloc et comparaison avec la précédente Knesset

Nombre de voix aux élections israéliennes du 19 janvier 2013 par bloc et comparaison avec la précédente Knesset